L'Observatoire

Présentation

L'Observatoire National de l'Innovation Scientifique et Technologique pour la Sécurité (ONISTS) a pour mission d’organiser les échanges entre la Gendarmerie nationale et les partenaires extérieurs en matière :

  ► de recherche académique à l’horizon 3 à 5 ans ;
  ► de technologies de rupture et d’innovations développées ou suivies par la gendarmerie ;
  ► d’évaluation de la menace (utilisation des sciences et technologies à des fins malveillantes).

L’Observatoire s’assure de la cohérence des projets de recherche au regard du Plan Stratégique Recherche et Innovation (PSRI), adopté par le Conseil scientifique de la Gendarmerie nationale, et coordonne les relations partenariales à caractère scientifique ou académique de la Gendarmerie nationale.

Rattaché hiérarchiquement auprès du Directeur général de la Gendarmerie nationale afin de bénéficier d'une vision globale sur les programmes de recherche et d’innovation de la gendarmerie, sa gouvernance est assurée par un conseil d’orientation des travaux réunissant les acteurs militaires, scientifique et académiques afin de ne laisser aucun pan de la recherche en dehors de son spectre de réflexion.

Enfin, l’Observatoire, créé pour répondre à un besoin nouveau, s'est organisé en Six Pôles : Transformation, Analyse, Laboratoire, Recherche scientifique et académique, Cyberespace, Transformation numérique et sources ouvertes, chacun étant piloté par le directeur d'un service préexistant afin de bénéficier de leurs expertises et expériences en matière de recherche et innovation : le Service de la Transformation (ST) le Service central de renseignement criminel (SCRCGN), l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN), le Commandement de la Gendarmerie dans le Cyberespace (ComCyberGend), le Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale (PJGN) et le Centre de recherche de l’École des officiers de la gendarmerie nationale (CREOGN).

Un peu d'histoire...

Initiative du général d’armée Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie entre 2016 et 2019, l'Observatoire sera présenté pour la première fois lors du 1er conseil scientifique de la Gendarmerie nationale du 19 avril 2017, son existence sera officiellement concrétisée par l’arrêté du 10 octobre 2017 portant création de l’Observatoire national des sciences et des technologies en lien avec la délinquance (ONST).

Lors du 2ème conseil scientifique de la Gendarmerie nationale du 5 décembre 2017, il est acté une modification de la dénomination de l’unité, qui sera concrétisée par l’arrêté du 25 janvier 2018 portant création de l’Observatoire national des sciences et des technologies de la sécurité (ONSTS).

Puis, par un arrêté du 6 mai 2021, l’Observatoire se verra confier de nouvelles missions en lien avec l’Innovation qui se retranscrira avec un nouveau mode de fonctionnement (élargissement de son Conseil d’Orientation et de ses Pôles) mais également un nouveau nom pour l’unité : Observatoire national de l’innovation scientifique et technologique pour la sécurité (ONISTS).

18/05/2020

La présidence

L'Observatoire est administré par un conseil d'orientation représentant les grands services de recherche et d'innovation de la Gendarmerie,...
18/05/2020

Son conseil d'orientation

Le Conseil d’Orientation assure la gouvernance de l’Observatoire. Il est composé, outre du Président de l’Observatoire,...
18/05/2020

Ses missions

L’Observatoire a pour missions de :veiller l’innovation technologique ;agréger et rediffuser l’information ;créer un réseau...
17/05/2020

Ses Pôles

L'Observatoire repose sur six Pôles aux compétences complémentaires : Transformation, Transformation numérique et initiatives...
13/05/2020

Ses textes

L'Observatoire, un service crée par le ministre de l'IntérieurCréé par un arrêté du ministre de l'Intérieur...

Actualités


Appel à projets contre la désinformation

  L'Organisation du Traité...

Journée AGIR 2021

   Sous l’autorité...

Inf'ONSTS - Janvier 2021

  L'Observatoire vous présente...