Enjeu n°2 - Une stratégie d’ouverture de la donnée

La donnée est au coeur de la transformation numérique de la gendarmerie nationale avec pour objectif de faire face aux défis des années à venir, tant dans une meilleure exploitation de la donnée que dans le respect des libertés individuelles.

L’ambition est de mieux répondre aux attentes du citoyen lesquelles allient le besoin en sécurité, à la protection des données à caractère personnel. L’enjeu est considérable et nécessite la mise en place d’une stratégie cohérente et prescriptive. Dans le cadre de la politique d’ouverture des données des codes sources et des algorithmes, la Gendarmerie nationale entend donner sa pleine mesure à la politique gouvernementale en faveur de l’ouverture des données publiques, des codes sources et des algorithmes, au soutien d’une économie numérique des données favorisant innovation et transparence.

Soucieuse de tisser des liens étroits avec le monde de la recherche, partenaire décisif de la stratégie de transformation GEND 20.24, la gendarmerie a mis en place un cadre sécurisé de partage de la donnée produite en son sein, en lien étroit avec la direction des libertés publiques et des affaires juridiques et le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure. Cela concerne toute donnée produite dans le cadre opérationnel, des ressources humaines ou du soutien, excluant formellement les éléments contenus dans les différents fichiers. Cette année, il a déjà été possible de donner suite à 16 sollicitations universitaires, notamment relayées par la communauté des 300 docteurs et doctorants de la gendarmerie.

Actualités


Appel à projets contre la désinformation

  L'Organisation du Traité...

Journée AGIR 2021

   Sous l’autorité...

Inf'ONSTS - Janvier 2021

  L'Observatoire vous présente...