Enjeu n°3 - Une intelligence artificielle de confiance

Une intelligence artificielle responsable au service du citoyen.

 

Sous le terme générique d’intelligence artificielle se dissimule de nombreuses disciplines, de nombreuses méthodes comme de nombreux champs applicatifs. Il est même possible de se perdre dans le dédale des définitions et des domaines couverts. Parce que les disciplines de l’IA sont pléthoriques, parce que les champs applicatifs sont pratiquement sans limite, parce que les fantasmes n’ont que peu de réserve, la compréhension de l’IA passe par une ambition et une stratégie dédiées.

Reconnaissance faciale, analyse prédictive de la délinquance, détection de comportements atypiques, les sujets liés à l’IA sont, dans le domaine de la sécurité intérieure, particulièrement sensibles et nécessitent d’être envisagés dans une perspective globale avec un objectif de cohérence et de responsabilité. Dans le cadre de la mise en oeuvre de son plan stratégique Gend 20.24, la Gendarmerie nationale envisage le futur dès à présent qui nécessite d’innover aujourd’hui pour mieux protéger demain. Plutôt que de se limiter à une vision projet, la Gendarmerie a fait le choix en matière d’intelligence artificielle de porter une vision intégrée qui rassemble l’ensemble des composantes nécessaires à une mise en oeuvre en connaissance et en confiance : la formation, le développement, l’évaluation, l’organisation, le management, le partenariat, et bien entendu, l’éthique.

La Gendarmerie nationale s’est ainsi engagée à travers son plan stratégique Gend 20.24. dans une exploitation de l’IA raisonnée et progressive.

Actualités


Appel à projets contre la désinformation

  L'Organisation du Traité...

Journée AGIR 2021

   Sous l’autorité...

Inf'ONSTS - Janvier 2021

  L'Observatoire vous présente...