Formation des sous-officiers du corps de soutien technique et administratif

Admis par voie de concours, les sous-officiers qui composent le Corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale (CSTAGN) assurent des missions dans les domaines de la gestion logistique et financière, de la gestion du personnel, de la mécanique auto-engins blindés, des affaires immobilières, de l'armurerie et de la pyrotechnie, de la restauration collective.

Lors de leur admission au  Centre national de formation du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale  (CNFCSTAGN), implanté au sein de l'école de gendarmerie de ROCHEFORT (Charente-maritime), les élèves sous-officiers CSTAGN sont affectés au sein d'une compagnie d'instruction sous le régime de l'internat et logés en chambres collectives. Leur rémunération s'élève à environ 1200 euros nets/mensuel.

Au sein de la compagnie, ils suivent la formation initiale qui constitue le 1er niveau de formation des élèves sous-officiers du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale (ESO CSTAGN). Elle est dispensée en trois étapes successives :

1ère étape  :  La formation militaire initiale (FMI) organisée en 12 semaines à l'École de gendarmerie de ROCHEFORT (Charente-maritime)

Commune à l'ensemble des spécialités, elle vise à faire acquérir les valeurs qui permettront aux futurs sous-officiers du corps de soutien technique et administratif de s'intégrer au sein de la communauté militaire.

Outre la découverte de la gendarmerie nationale, cette période contribue à acquérir les bases des techniques d'intervention dans les limites des prérogatives du corps, ainsi qu'à développer le goût de l'effort par un entraînement physique assidu.

Également formés au maniement des armes, ils sont aptes à assurer le soutien d'unités opérationnelles de la gendarmerie en France mais également sur des Théâtres d'opérations extérieures (TOE).

2ème étape  : La formation au soutien opérationnel polyvalent (SOP) organisée sur 2 semaines à l'École de gendarmerie de ROCHEFORT (Charente-maritime).

Commune à toutes les spécialités elle vise le fonctionnement du groupe commandement, le soutien des personnels, la logistique de l'unité, l'exécution du service et le suivi de l'activité opérationnelle.

3ème étape  : La formation d'adaptation à la spécialité (FAS) prépare les élèves à leur futur environnement professionnel en leur dispensant les compétences techniques nécessaires au premier emploi.

Délivrée sur une période variable, en fonction de la spécialité choisie, cette dernière étape est délivrée en partie ou en totalité par le CNF-CSTAGN  de ROCHEFORT (Charente-Maritime) et/ou dans des écoles de formation interarmées à QUERQUEVILLE (Manche), ANGERS (Maine-et-Loire), BOURGES (Cher).

Administration et gestion du personnel (AGP)

9 semaines à l'École de gendarmerie de ROCHEFORT (Charente-Maritime). Contenu du programme : la correspondance écrite, la bureautique, la réglementation et la mise en œuvre des procédures liées à l'administration et à la gestion des militaires de la gendarmerie, les droits des personnels militaires (solde, indemnités, etc).

Conditions d'admission : cliquer ici.

Gestion logistique et financière (GLF)

9 semaines à l'École de gendarmerie de ROCHEFORT (Charente-Maritime). Contenu du programme : la correspondance écrite, la bureautique, les règles applicables aux marchés publics, la gestion des stocks et approvisionnements, la comptabilité générale et budgétaire de l'Etat.
Conditions d'admission : cliquer ici.

Armurerie et pyrotechnie (ARM-PYR)

12 semaines à l'École de gendarmerie de ROCHEFORT (Charente-Maritime) puis 7 semaines au Centre de formation de la direction générale de l'armement à BOURGES (Cher). Contenu du programme : le maintien en condition de l'armement de dotation, la réparation des équipements et matières spécifiques (armement, optique, NRBC, balistique, etc), la gestion technique et administrative des munitions (approvisionnement, codification, marquage, transport, stockage, élimination, etc).

Conditions d'admission : cliquer ici.

Affaires immobilières (AI)

22 semaines à l'école du Génie (EG) à ANGERS (Maine-et-Loire). Contenu du programme : la gestion du parc immobilier et des crédits-loyers, la préparation des états en vue de travaux d'infrastructures (entretien, restructuration, etc), l'initialisation de projets de construction.

Conditions d'admission : cliquer ici.

Auto-engins blindés (AEB)

8 semaines aux écoles militaires à BOURGES (Cher) puis 4 semaines à l'école de gendarmerie de ROCHEFORT (Charente-Maritime). Contenu du programme : l'entretien, la réparation et la gestion des véhicules en dotation dans la gendarmerie nationale.

Conditions d'admission : cliquer ici.

Restauration collective (RC)

9 semaines à l' École des fourriers de QUERQUEVILLE (Manche). Contenu du programme : la gestion des activités de restauration et de loisirs (hôtellerie, restauration, bar, comptoir des ventes), la comptabilité de l'établissement, l'encadrement du personnel d'exécution, le suivi et la gestion des approvisionnements et des stocks.

Conditions d'admission : cliquer ici.

SANCTIONS DE LA FORMATION

La formation est sanctionnée d'une part par :

- l'attribution du Brevet élémentaire de spécialiste (BES) ;

- la nomination au grade de maréchal des logis (MDL) ;

- l'affectation en unité suivant la spécialité et le rang de classement de l'élève. Exemples d'affectations ;

- un lien au service d'une durée de quatre années.

Actualités


La 400ème promotion de l'école de gendarmerie de Montluçon vient d'intégrer

120 élèves gendarmes ont franchi le portail de l'école de la...

Le bleuet de France

Nous soutenons le bleuet de France

COVID - 19

Informations COVID - 19