Police judiciaire


Centre national de formation de police judiciaire (CNFPJ)

Fort de Rosny - 1 boulevard Théophile Sueur - 93110 ROSNY-SOUS-BOIS

Tèl:  01 58 66 50 05 - @ cnfpj@gendarmerie.interieur.gouv.fr

 

Les objectifs sont :

  • dispenser une formation continue et spécialisée de haut niveau et de qualité aux officiers et sous officiers de gendarmerie ;
  • délivrer un enseignement adapté aux différents échelons de commandement des officiers et sous-officiers de gendarmerie ;
  • positionner le CNFPJ au plan national, européen et international.

 

La formation est en permanente évolution, surtout en fonction :

  • de la délinquance, de la criminalité organisée) ;
  • des progrès technologiques et scientifiques (volet économique et financier ; nouvelles technologies de l'information ; techniques d'identification criminelle ;
  • de l'adaptation de la législation dans un contexte national (audition du mineur victime) et international (équipes communes d'enquête).

Le centre propose près de 40 formations suivies par plus de 3400 stagiaires par an, réparties dans trois domaines d'enseignement.

Depuis 2005, certaines formations sont devenues diplômantes, en partenariat avec les Universités de Technologie de Troyes (Analyse en Recherche Criminelle - ARC, Nouvelles Technologies - N-TECH)

Portant un intérêt tout particulier à la coopération européenne et internationale, le Centre accueille des stagiaires étrangers venant de tous les continents au cours des stages Directeur d'enquête, Stupéfiants et Technicien en Identification Criminelle.

Le CNFPJ participe également à titre d'organisateur ou de co-organisateur à des séminaires européens et internationaux et envoie ses cadres en mission à l'étranger.

 

Repères historiques

L’actuel CNFPJ s’inscrit dans une longue histoire de formation aux investigations judiciaires.

 

Dès 1949, des stages de photographies judiciaires sont organisés.

En 1976 , la création de six sections de recherche donne un élan conduisant à la mise en place du stage d'Enquêteur Judiciaire.

Création en 1984, du Bureau de la police judiciaire de la DGGN, du Centre National de Renseignement Judiciaire de Rosny-sous-Bois, ancêtre du Service Technique de Recherches Judiciaires et de Documentation.

Cette modernisation est liée des enseignements de l’affaire Gregory.

 

1986,création à Maisons-Alfort, du Centre de Perfectionnement de Police Judiciaire et déménagement à Fontainebleau.

 

(La même année le Section Technique d'Investigations Criminelles voit le jour à Rosny-sous-Bois,structure qui deviendra l'Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale, quelques années plus tard. Plus d’infos , ici https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/pjgn

 

En 1993, le CPPJ devient Centre National de Formation de la Police Judiciaire. Le Centre assure, seul ou en partenariat, la formation à la criminalistique, à l'observation et surveillance, aux techniques d'audition, au traitement des sources humaines de renseignement, à la lutte contre les trafics et la criminalité financière, aux atteintes à l'environnement ou à la législation sur le travail. Les investigations numériques et l'apprentissage lié aux outils d'investigations (portrait-robot, analyse criminelle...) entre également dans son périmètre d'action.

 

Le 1° octobre 2015, leCNFPJ s'est officiellement installé dans ses nouveaux locaux de Rosny-sous-Bois.

Police technique et scientifique

La criminalistique comprend l'étude et la mise en œuvre des techniques issues des différentes sciences appliquées à...

Actualités


25 novembre : Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

25 novembre : Journée internationale pour l'élimination de la violence...

La 400ème promotion de l'école de gendarmerie de Montluçon vient d'intégrer

120 élèves gendarmes ont franchi le portail de l'école de la...

Le bleuet de France

Nous soutenons le bleuet de France