Système d’information et communication – CNFISG Rosny s/s bois

Le Centre national de formation aux systèmes d’information et de communication de la gendarmerie (CNFSICG) forme des gendarmes dans les domaines de l’informatique, des télécommunications et autres nouvelles technologies.

Centre national de formation aux systèmes d'information et de communication de la gendarmerie (CNFSICG) - Fort de Rosny - 1 Boulevard Théophile Sueur - 93110 ROSNY SOUS BOIS

Tèl : 01 58 66 56 13 - @ cnfsicg@gendarmerie.interieur.gouv.fr


 

Le Centre national de formation aux systèmes d’information et de communication de la gendarmerie (CNFSICG) forme des gendarmes dans les domaines de l’informatique, des télécommunications et autres nouvelles technologies.

Suivant l’évolution fulgurante des nouvelles technologies, le centre a pour mission de former des officiers et des sous-officiers qui pourront appuyer efficacement la manœuvre opérationnelle des unités territoriales.


 

le CNFSICG assure la formation initiale des officiers et des sous-officiers qui se destinent à un emploi dans la spécialité des SIC (respectivement stages OSIC et DTSIC).

 

Il organise par ailleurs la formation continue au profit de ces spécialistes SIC (stages Rubis, PABX, Linux, SSI...).

 

Il assure également une formation destinée aux personnels du cadre général affectés en escadrons de gendarmerie mobile ou en compagnie de gendarmerie départementale ou équivalents, en qualité de « maillon de proximité » entre l'utilisateur de l'unité de terrain et les spécialistes SIC du groupement de gendarmerie départementale.

 

Enfin, en complément de la formation dispensée par le centre national de formation au renseignement opérationnel (CNFRO) également basé à Rosny sous bois au bénéfice des opérateurs nouvellement affectés en centre d'opérations et de renseignement de la gendarmerie (CORG), il assure la formation de ces personnels à l'exploitation opérationnelle de l'ensemble des moyens SIC mis à leur disposition. Le centre propose également plus d’une trentaine de stages dans différents domaines : logiciels ou réseaux radios particuliers, travaux électriques sur pylônes, mais aussi brouillage et Lutte anti-drone (LAD).


Les instructeurs se projettent également en métropole et en outre-mer, afin de former des militaires dans le cadre de missions spécifiques, telles que Harpie le G7, Notre-Dame-des-Landes ou Irma, etc., mais aussi de transmettre leurs savoir-faire à des partenaires extérieurs comme les polices municipales. Par ailleurs, rattaché hiérarchiquement au commandement des écoles de la gendarmerie, basé à Rochefort, le centre s’avère être le référent dans l’enseignement de la matière SIC pour l’ensemble des écoles de l’Institution.

 

Repères historiques

Créé en 1985, le groupement d'instruction des télécommunications (GIT) est né du fusionnement du centre de formation des techniciens des transmissions (CFTT) implanté pendant seize ans à Maisons-Alfort (94), et du centre de formation des opérateurs radiotélégraphistes (CFOR) installé à Montluçon (03) depuis 1978.


En 1990, le groupement devient division d'instruction des télécommunications et de l'informatique (DITI).

En 2007, la DITI change d'appellation et devient le centre national de formation aux systèmes d'information et de communication de la gendarmerie (CNFSICG). Les missions et l'organisation de l'unité restent identiques.Au 1er septembre 2009, le transfert du centre s'effectue sur le site de Rosny-sous-Bois (93) suite à la fermeture de l'école de gendarmerie de Le Mans (72) .

 

Actualités


Avoir 20 ans sous l'uniforme

Deux élèves gendarmes de l’école de gendarmerie de Dijon...

Les femmes en gendarmerie

Focus sur les femmes en gendarmerie en cette journée internationale des...

Le centre national d'instruction cynophile de la gendarmerie lance sa campagne de recrutement canin

Le centre national d'instruction cynophile de la gendarmerie recrute tout type...