Les missions de la Gendarmerie nationale

  • Par Administrator User
  • Publié le 22 juin 2022, mis à jour le 20 décembre 2022

Musiciens de la garde républicaine à cheval

© 

Représentante de l’autorité de la République française dans l’ensemble des territoires métropolitains et ultramarins, la gendarmerie est une force de sûreté, appelée à agir dans les champs de la police judiciaire, du maintien de l’ordre et de l’action militaire.

Profondément ancrée dans les territoires, grâce à son maillage territorial, et partie intégrante du quotidien des français, la gendarmerie est une force sûre et neutre dont les modes opératoires ont toujours été fondés sur la proximité avec la population. Ses missions ont évolué avec leur temps et peuvent être présentées en quatre grands pôles :

La présence de la gendarmerie sur le territoire est principalement structurée en régions, groupements départementaux, puis en compagnies et en brigades. Au total, ce sont plus de 3000 points d'accueil et 50 000 gendarmes qui, selon une logique de proximité, œuvrent pour la sécurité quotidienne des citoyens.

Ce maillage territorial est renforcé par des unités comme les escadrons de sécurité routière, les unités de police judiciaire et les unités spécialisées (aériennes, nautiques et de montagne). 

La gendarmerie mobile ou la réserve opérationnelle peuvent également participer à ces missions, notamment lors des périodes de migration saisonnière (Dispositif estival et hivernal de protection des populations) ou pour couvrir les Zones de sécurité prioritaire (ZSP).

Les missions des gendarmes sont nombreuses et variées :

  • sécurité des déplacements et sécurité routière ;
  • contact et police de sécurité du quotidien ;
  • lutte anti-drone ;
  • prévention de la délinquance ;
  • assistance et secours aux personnes.

Consacré au niveau législatif en 2009, l'exercice de la police judiciaire est une mission essentielle de la Gendarmerie nationale. Ce travail d'enquête représente plus d'un tiers de ses missions.

La police judiciaire implique de nombreux acteurs qui constituent ce que l'on nomme la chaîne PJ :

Ce dispositif est complété par l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) et le Service central du renseignement criminel (SCRC) qui apportent, au niveau national, une expertise indispensable aux investigations judiciaires, en complément des capacités déjà disponibles aux échelons locaux.

 

 

  • La gendarmerie mobile

Le maintien de l'ordre est la mission principale des unités de gendarmerie mobile. Celles-ci constituent une réserve générale, à la disposition du gouvernement, capable d'agir sur l'ensemble du territoire et en outre-mer pour renforcer l'action des forces territoriales chaque fois que nécessaire.

La gendarmerie mobile est organisée en groupements qui comprennent entre 4 et 10 escadrons, eux-mêmes divisés en pelotons.

Au-delà du maintien de l'ordre, les gendarmes mobiles interviennent également au sein des zones de sécurité prioritaire (ZSP), lors d'opérations judiciaires et veillent à la sécurité des biens et des personnes dans des secteurs sensibles. Ils participent aussi à certains plans gouvernementaux (Vigipirate, contrôle des flux migratoires) et sont parfois présents à l'étranger (OPEX, protection des ambassades).

Les États doivent faire face à une menace terroriste évolutive, moins prévisible, et dont le périmètre et les capacités d'action sont multiples. La double culture professionnelle de la gendarmerie en fait aujourd'hui un acteur central du dispositif d'État en matière de lutte contre le terrorisme.

Le Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) est une des unités d'élite dédiées au contre-terrorisme les plus connues. Cependant, avant d'en faire appel au GIGN, d'autres unités comme les PSPG, le PIGM, le PIGR, les PSIG ou les PSIG Sabre seront mobilisées.

 

Depuis 2015, la gendarmerie est également solidement installée comme acteur majeur de la politique publique du renseignement. L'exploitation des renseignements concerne tous les domaines de la vie institutionnelle économique et sociale. À ce titre, elle constitue une importante mission des deux forces de sécurité intérieure.

La Gendarmerie nationale apporte un éclairage indispensable au regard des mutations sociales et territoriales très fortes qui sont à l’œuvre dans les territoires urbains, péri-urbains et ruraux dont elle a la charge.

Ces contenus peuvent vous intéresser

Numéros d'urgence

  • Police - Gendarmerie : 17
  • Pompier : 18
  • Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) : 15
  • Sourds et malentendants : www.urgence114.fr ou 114 par SMS
  • Urgence Europe : 112

Sécurité et écoute

  • Enfance en danger : 119
  • Violences conjugales : 39 19
  • Maltraitance personnes âgées ou en situation de handicap : 39 77