Les formations spéciales de la cavalerie

Détentrice des traditions de l'équitation militaire française, la Garde à cheval présente régulièrement au grand public des démonstrations appelées '' formations spéciales ''. Le carrousel des lances est l'une de ses plus belles composantes. Véritable école d'ordre serré à cheval, il illustre le panache et la rigueur des régiments montés d'antan.

La reprise des douze :

Formation de douze cavaliers montés sur des chevaux alezans, la reprise des douze est l’héritière des grands principes de l’équitation française. Les cavaliers associent la rigueur équestre à la discipline militaire dans une prestation en grande tenue de service.

La recherche de la légèreté et de la perfection des alignements sont la manifestation d’un niveau d’équitation secondaire bien maîtrisé. Commandée par un sous-officier supérieur maître de manège, la reprise évolue aux trois allures (pas, trot et galop).

La Maison du Roy :

Créée par le roi Charles VII, la "Maison du Roy" rassemblait plusieurs milliers d'hommes, élites des armées royales. Elle était chargée de la protection du souverain. Le régiment de cavalerie présente une évocation de la Maison du Roy sous Louis XV. En costume d’époque, accompagnés par les hautbois, les tambours et les trompes de chasse, les cavaliers de la Garde perpétuent les principaux exercices de dressage du cheval, selon les règles de l'École française du XVIIème siècle : précision et aisance des chevaux dans l’exécution, discrétion et tact des cavaliers dans leurs demandes.

La reprise des tandems :

La reprise est composée de huit cavaliers qui présentent seize chevaux dans une forme particulière de travail aux longues rênes. Ces huit tandems composés chacun d’un cheval de tête appelé "flèche" et d’un cheval monté appelé "porteur" effectuent des figures symétriques aux trois allures et en musique, en observant une discipline rigoureuse et des alignements précis. Cette reprise regroupe plusieurs difficultés techniques liées à la combinaison du travail monté et du travail aux longues rênes.

Le carrousel des lances :

Trente-deux cavaliers répartis en quatre quadrilles sous les ordres d'un lieutenant, coiffés du casque à crinière et armés de sabres et de lances, effectuent les figures réglementaires de l'équitation militaire.

Accompagné par la fanfare de cavalerie, le carrousel des lances est un spectacle animé et haut en couleur où les figures se succèdent à un rythme rapide.

Conduisant leurs chevaux de la seule main gauche, la droite étant armée de la lance, les gardes en grande tenue présentent leurs chevaux aux trois allures. Ils exécutent des mouvements réglementaires de l'ancienne équitation militaire et des figures variées, ayant pour effet de montrer le niveau de dressage des chevaux, ainsi que les qualités foncières acquises par les cavaliers au cours de leur instruction.

Assiette et mordant, précision, tact et adresse sont en permanence à l'épreuve et tout particulièrement dans le tumulte de certaines figures au galop.

La fanfare de cavalerie :

Formation musicale montée, forte de quarante exécutants, elle défile en tête du régiment de cavalerie lors des grands rendez-vous nationaux, le 14 Juillet, 11 Novembre, 8 Mai. Elle participe également aux grandes escortes mixtes (chevaux, motos) pour honorer les chefs d'Etat en visite officielle.

La fanfare de cavalerie de la Garde assure la pérennité des fanfares montées et fait revivre dans le cœur des Français le panache et le souvenir des prestigieux régiments de l'Armée française.

Par le pittoresque de son uniforme traditionnel, la somptuosité des flammes de trompettes et des tabliers des timbales, le brillant de ses cuivres éclatants, la fanfare de cavalerie demeure une formation très sollicitée tant en France qu'à l'étranger. Son répertoire comporte de très nombreuses marches régimentaires.

En chevaux gris pour ses timbaliers et en chevaux alezans pour ses trompettes, elle possède le privilège de maintenir la tradition de la cavalerie de la Garde républicaine.

Les trompes de chasse :

Associés à la "Maison du Roy", les douze sonneurs rappellent que le règne de Louis XV a marqué l'apogée de la vènerie française, le roi étant lui-même le premier veneur de son royaume. Cette formation interprète également dans la tenue traditionnelle de la Garde, des fanfares de circonstance comme des fantaisies lors de manifestations officielles et musicales.

L'équipe de démonstration de sécurité publique :

Cette démonstration dynamique présente les savoir-faire techniques dans le domaine de la sécurité publique et les exercices nécessaires pour accoutumer les chevaux à ces missions et à tout type d'environnement.

Actualités


L'Orchestre et le Choeur de l'Armée française

Soirée musicale de l'Orchestre et du Chœur de l'Armée française...

Concert du Chœur de l'Armée française le 31 janvier 2020, La Londe-les-Maures (83250)

Concert le 31 janvier 2020 à La Londes-Les-Maures (83250) du Chœur...

Concert musique de la Garde républicaine à Sin le Noble le 26 janvier 2020.

La Musique de la Garde républicaine sera présente à Sin Lenoble...