Sous-officier (SOG) interne

Le concours sous-officier (SOG) interne s’adresse aux à celles et ceux qui ont déjà une expérience en gendarmerie, dans la police ou l'Armée. Il a lieu une fois par an, entre mars et juin.

Vous pourrez passer le concours sous-officier en interne sans condition de diplôme si :

  • vous êtes déjà gendarme-adjoint, vous devrez cependant justifier au 1er janvier de l’année des épreuves d’au moins un an de service ;
  • vous êtes déjà adjoint de sécurité de la Police nationale, vous devrez cependant justifier au 1er janvier de l’année des épreuves d’au moins un an de service ;
  • vous êtes réserviste de la gendarmerie nationale ;
  • vous êtes militaire d’une autre force armée, à condition de pouvoir justifier au 1er janvier de l’année des épreuves d’au moins quatre ans de service et être encore sous contrat le jour de l'épreuve.

Attention, vous ne pourrez pas vous présenter plus de trois fois au concours sous-officier interne.

Le saviez-vous ?

Gendarme-adjoint APJA, vous pouvez vous présenter au concours interne et au concours externe !

Le concours externe

Dérogation à l'âge

Vous pouvez bénéficier sous certaines conditions de dérogations en remplissant et joignant à votre dossier de candidature le document suivant :

Les inscriptions au concours de sous-officier de gendarmerie (SOG) se font en ligne. Elles ouvrent entre mars et juin. Si vous n’avez pas accès à Internet, il vous est possible de vous inscrire en vous rendant dans le Centre de Recrutement le plus proche de votre domicile.

Important :

vous devrez passer une épreuve sportive. N'oubliez pas d’aller chez votre médecin pour lui faire remplir le certificat médical d’aptitude à passer les épreuves ! Si vous possédez une attestation de Visite Médicale Périodique mentionnant votre aptitude au service de moins de deux ans, vous n’avez pas besoin de certificat médical.

Vous pourrez passer les épreuves partout sur le territoire français, il existe des centres d’examen en métropole comme en Outre-mer.

Sujet de connaissances professionnelles

3 heures, coef. 7, note éliminatoire inférieure à 6/20

Cette épreuve consiste à répondre à plusieurs questions, avec ou sans documentation, sur des problématiques relatives à la sécurité intérieure et à la défense. Les questions portent sur le programme.

Cette épreuve a également pour objectif d’évaluer votre expression écrite. Les réponses aux questions devront être organisées (introduction - argumentation - conclusion). Une attention particulière sera portée à la maîtrise de la langue française.

Vous devez donc avoir une bonne connaissance des textes qui régissent le travail des Agents de Police Judiciaire Adjoints (APJA) et de votre environnement professionnel.

Le Bureau du Recrutement, Concours et Examens (BRCE) met à votre disposition des fiches de révision, accessibles via le portail GendForm. Celui-ci est accessible dans les Centres de Recrutement.

Les annales

À noter :

si vous avez besoin d'un tiers temps (aménagement du temps d'épreuve), et remplissez les conditions, il vous faudra prendre contact avec le Centre de sélection dont vous dépendez en leur présentant une attestation médicale.

Les entretiens et les épreuves sportives se déroulent généralement sur deux jours consécutifs, entre les mois de novembre et mars. Vous devrez vous y présenter avec votre pièce d’identité, une preuve de votre statut (GAV, ADS, etc.), les originaux de vos diplômes, votre dossier professionnel et le certificat médical vous autorisant à passer les épreuves sportives.

Bon à savoir :

si vous possédez une attestation de Visite Médicale Périodique mentionnant votre aptitude au service de moins de deux ans, vous n’avez pas besoin de certificat médical.

Inventaires de personnalité et entretien avec un psychologue

Non notés

Afin de mieux comprendre votre personnalité vous passerez des tests psychotechniques sous forme de questionnaires à choix multiples. Ils ne sont pas notés et permettent de préparer à l’entretien avec le psychologue. Celui-ci vise à évaluer vos capacités d'adaptation à l'emploi auquel vous postulez. Il aide le jury à prendre sa décision.

Entretien avec un jury

25 minutes d'entretien, coef. 7, note éliminatoire inférieure à 6/20

L'épreuve vise à mettre en valeur votre aptitude à devenir sous-officier au regard de votre expérience professionnelle.
Elle s’appuie sur votre dossier professionnel. Vous devez vous présenter à l’entretien avec votre dossier et le remettre au jury, qui vous interrogera sur votre parcours et vos motivations.

Épreuve numérique

Coef. 1, non éliminatoire

Vous devrez répondre à un questionnaire à choix multiples, visant à évaluer votre connaissance et vos compétences numériques.

Les annales

Épreuve sportive de gendarmerie

Coef. 3, note éliminatoire inférieure à 6/20

Pour passer les épreuves sportives, vous devrez vous présenter muni du certificat médical de moins d’un an délivré par un médecin. Vous ne pourrez pas passer les épreuves de sport si vous ne présentez pas ce document.

GAV et Réservistes, si vous le souhaitez, vous pouvez vous adresser à votre infirmerie militaire pour récupérer le certificat de Visite Médicale Périodique (VMP) mentionnant l’aptitude au sport.

Les épreuves sportives de gendarmerie ont pour but d’évaluer votre agilité et votre résistance physique en simulant des situations que vous pourriez rencontrer dans votre contexte professionnel. 

Le parcours d’obstacles teste votre motricité et votre endurance face à un effort physique violent, les tractions et chutes votre maîtrise technique et votre résistance. Préparez-vous bien, ces deux épreuves sont chronométrées et l’enchaînement est difficile ! 

Pour finir, l’épreuve de transport de poids (45 kg pour les hommes, 25 kg pour les femmes) évalue votre puissance musculaire.

Le barème et la vidéo du sport

Je suis reçu !

Il est temps de passer une visite médicale auprès d’un médecin militaire ! Dans les semaines qui suivront les résultats, vous recevrez une convocation et il déterminera votre aptitude physique à devenir gendarme.

Après la publication des résultats, vous recevrez votre relevé de notes par mail. Assurez-vous d’avoir transmis une adresse sans erreur !

Après avoir été déclaré apte par le médecin militaire, vous serez intégré en école de gendarmerie, en fonction des places disponibles en école et de votre classement.

Je suis sur liste complémentaire :

Vous serez contacté dès que la liste complémentaire sera activée, en fonction de votre position dans le classement. La liste complémentaire peut être activée jusqu’au début des écrits du concours suivant.

Les métiers du sous-officier sur le terrain