Officier sous contrat Encadrement

La sélection Officier sous contrat-Encadrement (OSC-E) s’adresse aux détenteurs d’une licence qui souhaitent encadrer des unités de gendarmerie. Elle a lieu une fois par an, entre novembre et mars. Elle est ouverte aux candidats externes, mais aussi aux militaires de la gendarmerie et des autres armées sans limite d’âge.

Avant la première épreuve de la sélection OSC-E , vous devez réunir les conditions suivantes :

  • être de nationalité française ;
  • ne pas être privé de droits civiques ou visé par une interdiction d'exercer un emploi public ;
  • être apte à passer les épreuves sportives ;
  • être titulaire d’un diplôme de niveau licence de l'enseignement supérieur général ou technologique (niveau 6 de la nouvelle nomenclature européenne) ou d'un titre ou d'un diplôme reconnu comme équivalent à ces derniers enregistrés au RNCP (niveau 6 de la nouvelle nomenclature européenne);
  • être en règle au regard des dispositions du code du service national.
À noter :

vous êtes dans l’année d’obtention de votre diplôme ? Il vous est possible de vous présenter à la sélection. Vous devrez cependant avoir obtenu votre diplôme avant l'incorporation en école.

Dérogations au diplôme ou au sport

Vous avez un ou des enfants, êtes sportif de haut niveau ou justifiez d’une expérience de volontariat dans les armées ? Lors de la constitution de votre dossier, vous devrez ajouter ce formulaire pour faire une demande de dérogation aux conditions de diplôme.

Vous êtes militaire blessé en service ou en congé maternité ? Vous pouvez être dispensé d’une ou de plusieurs épreuves de sport.

La sélection OSC-E se fait sur dossier, et l’inscription  en ligne. Elle ouvre en général deux mois avant la date des épreuves d’admission (entre septembre et novembre). Pour constituer votre dossier, vous devrez déposer en ligne les documents suivants :

  • un curriculum vitae ;
  • une lettre manuscrite de motivation (adressée au ministre de l’Intérieur) ;
  • une copie de votre diplôme ;
  • copie de pièce d'identité ;
  • un certificat médical de moins d’un an renseigné par le médecin civil de votre choix, vous autorisant à passer les épreuves sportives ;
  • l'attestation de participation à la Journée de Défense Citoyenne ou JAPD (uniquement pour les personnes nées après le 31 décembre 1996) ;
  • une photographie d'identité en couleur.

La visite médicale

Si vous êtes sélectionné, vous serez convoqué par le Centre de Sélection (CSC) pour une visite médicale dans le centre militaire le plus proche de votre domicile, afin de déterminer votre aptitude médicale à devenir officier de gendarmerie.

  • un curriculum vitae ;
  • une lettre manuscrite de motivation (adressée au ministre de l’Intérieur) ;
  • une copie de votre diplôme ;
  • une pièce d'identité ;
  • un certificat médical militaire dont la validité couvre toute la période de la sélection établi par un médecin militaire, mentionnant l'aptitude à servir dans le corps des officiers de gendarmerie, sans contre-indication à la pratique des épreuves sportives de la sélection ;
  • les documents devront être datés, signés et tamponnés : un état signalétique et des services militaires (ou une fiche de synthèse du système d'information des ressources humaines (SIRH) propre à chaque armée, un relevé des récompenses et des punitions ;
  • une photographie d'identité en couleur.
  • un curriculum vitae ;
  • une lettre manuscrite de motivation (adressée au ministre de l’Intérieur) ;
  • un certificat médical militaire dont la validité couvre toute la période de la sélection établi par un médecin militaire, mentionnant l'aptitude à servir dans le corps des officiers de gendarmerie, sans contre-indication à la pratique des épreuves sportives de la sélection.

 

À noter :

Avant la phase d'admission, l'ensemble des dossiers des candidats inscrits sera étudié par la commission. La liste des candidats présélectionnés sera publié sur le site.

La phase d’admission se déroule à l'École des Officiers (EOGN) à Melun sur deux journées non consécutives aux alentours du mois de février. Elle se décline en plusieurs temps :

Tests de personnalité et entretien avec un psychologue

Non noté

Ces tests et cet entretien visent à éclairer le jury sur votre équilibre émotionnel et votre adaptabilité à la carrière d’officier de gendarmerie. Ils ne nécessitent aucune préparation particulière.

Oral d’aptitude

20 minutes de préparation, 30 minutes d’entretien, coef. 5, pas de note éliminatoire

L’oral d’aptitude est un entretien individuel sur un sujet de culture générale tiré au sort. Vous y exposerez vos idées pendant dix minutes et poursuivrez par un dialogue avec le jury.

À noter :

Vous avez la possibilité de tirer un second sujet. Le temps du choix entre les sujets ne sera pas décompté de votre temps de préparation.  

Consulter les annales

Épreuves sportives

Moyenne coef. 1, pas de note éliminatoire

Les épreuves sportives ont pour but d’évaluer votre résilience, votre capacité à vous dépasser et votre résistance physique, en prévision des situations que vous pourriez rencontrer à l’école de gendarmerie et plus tard, dans le cadre de vos fonctions.
Les épreuves sportives sont :

  • une épreuve de natation (50 mètres chronométrés en nage libre) ;
  • une épreuve de course de vitesse (50 mètres chronométrés) ;
  • une épreuve de course de demi-fond (3 000 mètres chronométrés sur piste d’athlétisme) ;
  • une épreuve de tractions et abdominaux.

Admis

Vous serez convoqué par l’École des Officiers de la Gendarmerie Nationale (EOGN), pour une entrée en école en août.

Admis mais inapte temporaire

Vous devrez repasser une visite médicale pour attester de votre aptitude (ou inaptitude) définitive.

La formation se déroulera ensuite sur une période de 11 mois à l'EOGN. Elle vise à délivrer les qualifications nécessaires pour commander, être un chef de section, un moniteur en intervention professionnelle et prépare au premier emploi dans la dominante du maintien de l’ordre.

La première affectation dans un poste de commandement en gendarmerie mobile se fera en fonction de votre classement à la fin de la scolarité et parmi les postes disponibles.

Vous signerez un contrat de quatre ans, qui sera renouvelé en fonction des besoins de la gendarmerie et de vos souhaits.

Les métiers de l'officier sur le terrain