Officier catégorie A

Le concours Officier de Gendarmerie – Catégorie A (OG – Cat. A) est réservé aux fonctionnaires civils de l'Etat, des collectivités territoriales, d'un établissement public ou d'un organisme international. Il a lieu une fois par an, entre les mois de mars et juin.

Le concours OG – Cat. A s’adresse aux fonctionnaires en poste depuis plus de cinq ans. Pour pouvoir le passer, vous devrez répondre aux conditions suivantes :

Au 1er janvier de l'année du concours

  • être âgé de 35 ans au plus ;
  • compter au moins 5 années de service dans un corps de catégorie A ou assimilé.

Avant la 1ère épreuve du concours :

  • être de nationalité française ;
  • être en règle au regard des dispositions du code du service national ;
  • être fonctionnaire civil de l’État, des collectivités territoriales, d'un établissement public ou d'un organisme international.

Attention : vous ne pouvez pas vous présenter plus de trois fois au même concours.

Dérogations à l’âge, au diplôme ou au sport

Vous avez un ou des enfants, êtes sportif de haut niveau ou justifiez d’une expérience de volontariat dans les armées ? Lors de la constitution de votre dossier, vous devrez ajouter le(s) formulaire(s) suivant(s) et les pièces justificatives nécessaires pour bénéficier de dérogations.

Vous êtes militaire blessé en service ou en congé maternité ? Vous pouvez être dispensé d’une ou de plusieurs épreuves de sport.

Les inscriptions sont ouvertes chaque année entre septembre et janvier et se font en ligne.

Pour constituer votre dossier, vous devrez déposer en ligne les documents suivants :

  • un CV ;
  • une lettre de motivation, manuscrite, ou non, adressée au ministre de l’Intérieur ;
  • l’imprimé « État des services », dûment complété, daté, signé et tamponné ;
  • les trois dernières fiches de notation ou évaluations issues des entretiens professionnels obtenues dans un corps de catégorie A ou assimilé, datées, signées et tamponnées ;
  • le certificat médical attestant de votre aptitude à passer les épreuves sportives ;
  • une pièce d'identité (carte d’identité ou passeport) ;
  • l'attestation de participation à la journée défense et citoyenneté ou à la journée d'appel de préparation à la défense ;
  • une photo d'identité en couleur ;
  • les pièces justificatives et formulaires de demandes de dérogation.
À noter :

vous devrez également choisir votre épreuve à option au moment de la constitution de votre dossier. Vous ne pourrez pas revenir sur votre décision une fois les inscriptions clôturées.

Les épreuves écrites se déroulent sur deux jours, aux alentours du mois de mars. Vous passerez trois épreuves, dont une à option :

Culture générale

5 heures, coef. 5, note éliminatoire inférieure à 5/20

Vous aurez à rédiger un devoir sur un sujet se rapportant à l’évolution des idées et des faits politiques, économiques et sociaux en France et dans le monde depuis le début du XXe siècle.
Cette épreuve vise à mettre en relief vos connaissances personnelles, votre clarté d’esprit, vos capacités de jugement et de méthode.

Synthèse de dossier

4 heures, coef. 5, note éliminatoire inférieure à 5/20

Vous devrez rédiger une note de synthèse de 600 mots sur un dossier d’une quarantaine de pages portant sur sujet d’ordre général.
Votre note devra être construite selon un plan classique (introduction, développement, conclusion) et être dénuée d'appréciation personnelle.

Épreuve à option

4 heures, coef. 5, note éliminatoire inférieure à 5/20

Vous devrez rédiger une composition ou une dissertation dans la thématique choisie lors de votre inscription (droit pénal, droit public, finances publiques, sciences économiques et de gestion, histoire-géographie).  
Selon l’option choisie, vous aurez ou non la possibilité de vous munir de documentation.

Les annales du concours

Après les écrits, vous serez convoqué par le Centre de Sélection et de Concours (CSC) le plus proche de votre domicile pour une visite médicale militaire, afin de déterminer votre aptitude physique à devenir officier de gendarmerie.

Si vous êtes déclaré inapte temporaire par le médecin militaire, vous pourrez tout de même vous présenter à la phase d’admission, le temps que votre aptitude définitive soit décidée.

La phase d’admission se déroule à l'Ecole des Officiers (EOGN) à Melun sur deux journées non consécutives entre les mois de mai et juin. Vous aurez à passer quatre épreuves :

Entretien et tests avec un psychologue

Non noté

Cet entretien et ces tests écrits visent à éclairer le jury sur votre équilibre émotionnel et votre adaptabilité à la carrière d’officier de gendarmerie. Ils ne nécessitent aucune préparation particulière.

Oral d’aptitude

20 minutes de préparation, 30 minutes d’entretien, coef. 8, note éliminatoire inférieure à 8/20

L’oral d’aptitude est un entretien individuel portant sur un sujet de culture générale tiré au sort. Après une préparation de 20 minutes, vous exposerez vos idées pendant dix minutes, et poursuivrez par un dialogue avec le jury.

À noter :

vous avez la possibilité de tirer un second sujet. Le temps du choix entre les sujets sera cependant décompté de votre temps de préparation.

Oral Défense et Sécurité

20 minutes de préparation, 50 minutes d’entretien, coef. 4, note éliminatoire inférieure à 5/20

Cette épreuve vise à évaluer vos connaissances sur des questions telles que la souveraineté nationale, la politique de défense et de sécurité de la France, son cadre juridique, etc. Il s’appuie sur un programme et sur le fascicule Organisation générale de la défense et sécurité intérieure.

Télécharger le fascicule

Vous serez interrogé sur un sujet tiré au sort, présenterez votre exposé pendant dix minutes puis répondrez aux questions du jury.

Consulter les rapports du jury

Épreuve de langue étrangère

20 minutes de préparation, 30 minutes d’entretien, coef. 3, pas de note éliminatoire

Vous pouvez choisir entre les langues anglaise, allemande, espagnole ou italienne. Après tirage au sort du texte support de l'interrogation (généralement un article de presse), vous devrez traduire un texte en français, puis commenter ce texte et dialoguer avec le jury dans la langue étrangère que vous aurez choisie.

L’usage du dictionnaire est interdit.

Épreuves sportives

Coef. 3, note éliminatoire : moyenne inférieure à 7/20 aux trois épreuves sportives

Rappel : pour passer les épreuves sportives, vous devrez vous présenter muni du certificat médical de moins d’un an délivré par un médecin. Vous ne pourrez pas passer les épreuves de sport si vous ne présentez pas ce document.

Les épreuves sportives ont pour but d’évaluer votre résilience, votre capacité à vous dépasser et votre résistance physique, en prévision des situations que vous pourriez rencontrer à l’école de gendarmerie et plus tard, dans le cadre de vos fonctions.

L’épreuve sportive consiste en :

  • une épreuve de natation : 50 mètres chronométrés en nage libre ;
  • une épreuve de course de demi-fond : 3 000 mètres sur piste d’athlétisme ;
  • une épreuve de tractions ou pompes et de gainage ventral.

Seuls les mouvements exécutés correctement (corps rectiligne) sont comptés.

Je suis admis !

Vous serez convoqué par l’Ecole des Officiers de Gendarmerie (EOGN) pour être incorporé. L'incorporation a lieu au mois d’août et vous devrez vous munir de l’équipement demandé par l’école.
En cas d'inaptitude temporaire lors de la visite médicale avec le médecin militaire, vous devrez subir des examens complémentaires afin de déterminer votre aptitude définitive.
Aucun report de scolarité n’est possible.

La formation dure deux ans, et vous serez par la suite affecté dans une unité de gendarmerie en fonction de vos souhaits, de votre classement et des postes disponibles.

Je suis sur la liste complémentaire

La liste peut être activée jusqu’à deux mois après la date d'incorporation.

Les métiers de l'officier sur le terrain