Protection des sites nucléaires

Domaine

Sécurité

Diplômes

Baccalauréat

Voie d'entrée

SOG

Qualités

Esprit d'équipe, Méthode, Maîtrise de soi, Résistance physique
Présents dans toute la France, les gendarmes spécialisés dans la protection des installations nucléaires civiles sont en charge de la sûreté et des enquêtes autour de ces sites, en étroite collaboration avec le GIGN.

La vie du gendarme en PSPG

Fruits d’un partenariat entre la Gendarmerie nationale et EDF, les Pelotons Spécialisés de Protection de la Gendarmerie (PSPG) ont pour mission d'empêcher toute action susceptible d'affecter la sûreté des installations nucléaires.
Spécialisés dans l’intervention, ils effectuent également des missions de surveillance et de renseignement. Entraînés aux interpellations par le GIGN, ils bénéficient aussi d’une formation technique spécifique car ils évoluent dans un milieu industriel complexe et très réglementé. Ils se synchronisent aussi avec les brigades de gendarmerie présentes sur leur territoire.

Prérequis

Pour devenir gendarme en PSPG, vous devrez passer le concours sous-officier de gendarmerie. Après quelques années d’expérience sur le terrain (garde républicaine, brigade de gendarmerie ou gendarmerie mobile), vous pourrez vous porter volontaire pour rejoindre un PSPG. Il est indispensable d’être en bonne condition physique pour y accéder.

 

Évolutions

Vous pourrez évoluer au sein du PSPG vers des postes à responsabilité. Vous pourrez passer des concours en interne : le concours Semi-Direct ou le concours Officier du Rang. Il vous sera également possible de continuer à évoluer dans le domaine de l’intervention spécialisée, en vous présentant par exemple aux tests pour rejoindre le GIGN.

Je peux m'inscrire tout de suite ?

Le recrutement Sous-Officier de gendarmerie (SOG) est fermé !

Vous pouvez vous renseigner sur les inscriptions et éventuellement commencer à créer votre compte.

Les métiers du sous-officier sur le terrain