Un document patrimonial pour la Gendarmerie de France : l’Almanach de la Gendarmerie pour l’année 1777

  • Par Lieutenant Constance de Courrèges d’Agnos Chargée de missions- bibliothèque du Service historique de la Défense Doctorante Paris I-Panthéon Sorbonne
  • Publié le 03 février 2022, mis à jour le 03 février 2023
© SHD

Gros plan sur un document patrimonial rare conservé au Service historique de la Défense.

Conservé au Service historique de la Défense, ce petit Almanach de la Gendarmerie pour l’année 1777 est un document rare. Acquis en 2014, cet ouvrage de 95 pages est d’une utilité précieuse pour qui s’intéresse à l’histoire du personnel de la Gendarmerie de France sous Louis XVI, corps prestigieux de cavalerie lourde supprimé en 1788, et dont le nom sera repris à la Révolution pour baptiser la nouvelle institution qui remplace la maréchaussée .

Un almanach est une publication annuelle, un calendrier qui propose des renseignements pratiques à l’usage de catégories de personnes ciblées. L’on trouve ici un comput ecclésiastique (calcul des éléments calendaires utilisés par l’Église), les dates des fêtes religieuses et celles des éclipses. Suit un calendrier mentionnant pour chaque jour le saint fêté et les phases de la lune. Outre ces indications, l’almanach publie des informations professionnelles. Est notamment précisée l’organisation de la gendarmerie de France depuis l’ordonnance du 24 février 1776, ainsi qu’un rappel de la composition d’une compagnie. Une rubrique « uniforme » décrit également la tenue du gendarme. L’almanach tient aussi lieu d’annuaire, où sont énoncés les noms des officiers d’état-major, ainsi qu’une brève description des huit compagnies locales de gendarmes de France : compagnie des Écossais, des Anglais, des Bourguignons, des Flandres, de la Reine, du Dauphin, de Monsieur, d’Artois (particularités d’uniformes, devise, …). Suivent des listes d’ancienneté d’officiers. L’almanach se clôt enfin sur des renseignements tels que le montant des soldes selon les grades.

Cet ouvrage, imprimé chez la veuve Leclerc à Nancy, se vend à Lunéville chez le libraire Chenou, qui s’est fait une spécialité de la vente des ouvrages produits pour ou par la gendarmerie de France. C’est donc là une production locale et spécialisée, qui assure au libraire une certaine respectabilité ainsi qu’une clientèle mue par des besoins professionnels. L’excellent état de conservation de cet exemplaire, ainsi que sa préciosité, plaident pour un usage de prestige plutôt que de travail. Relié de maroquin rouge à la dentelle et aux armes de France, il a dû appartenir à un personnage haut placé.

 

Contacter la gendarmerie

Numéros d'urgence

  • Police - Gendarmerie : 17
  • Pompier : 18
  • Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) : 15
  • Sourds et malentendants : www.urgence114.fr ou 114 par SMS
  • Urgence Europe : 112

Sécurité et écoute

  • Enfance en danger : 119
  • Violences conjugales : 39 19
  • Maltraitance personnes âgées ou en situation de handicap : 39 77