La gendarmerie multiplie les actions de prévention sur le terrain

  • Par la rédaction du site Gendinfo
  • Publié le 05 décembre 2022, mis à jour le 04 janvier 2023
La Maison de protection des familles (MPF) du Finistère a développé un jeu de l’oie permettant d’identifier et de sensibiliser aux risques et d’éduquer à l’utilisation d’Internet.
© D.R.

De nombreux projets sont conduits chaque année localement par la gendarmerie dans le domaine de la prévention, en métropole comme en outre-mer. Gend'Info vous a d'ores et déjà présenté les trois initiatives récompensées par des « Prix de la prévention » lors des rencontres AGIR, le 24 novembre dernier. Voici les sept autres projets examinés par le jury.

La prévention de la délinquance se décline sur tous les terrains et au plus près de la population. Depuis 2015, « le Prix de la prévention » récompense les projets, initiés par un personnel ou une unité de la gendarmerie, et conduits en partenariat avec des associations, des établissements scolaires, des collectivités territoriales ou des acteurs du secteur privé.

Cette année, 25 dossiers ont été réceptionnés, orientés vers les mineurs exposés à la délinquance, vers la prévention des actes de malveillance, des Violences intra-familiales (VIF), des dangers liés à l’espace numérique, des discriminations et des addictions entrant dans le champ pénal, ou encore des risques liés aux actes terroristes.

Dix d’entre eux ont été présentés devant un jury représentatif de militaires de la gendarmerie nationale et de civils particulièrement impliqués dans la prévention de la délinquance. Les trois lauréats ont été récompensés lors des Rencontres AGIR le 24 novembre 2022.

Les sept autres projets présentés au jury témoignent également de cette faculté d'innovation de la gendarmerie. Présentation de ces initiatives :

Sous-main « prévention cyber élus » (Cellule de prévention technique de la malveillance des Yvelines)

Depuis octobre 2021, le Groupement de gendarmerie départementale (GGD) des Yvelines s’attache à sensibiliser les élus sur les problématiques liées au cyber, notamment la cybermalveillance. Ce sous-main regroupe les différentes attaques cyber (défaçage, rançongiciel, phishing, piratage), mais également les bons réflexes à adopter pour y faire face : choisir des mots de passe sécurisés, ne pas communiquer les données sensibles, etc.

La cellule de prévention technique de la malveillance des Yvelines a conçu un sous-main regroupant les différentes attaques cyber ainsi que les bons réflexes à adopter pour y faire face.

© CPTM 78

Veille nature (Groupement de gendarmerie départementale de la Meuse)

Face à la multiplication des atteintes à l’environnement, le GGD de la Meuse a souhaité développer un réseau de référents, dont la vocation est de signaler tout fait anormal et de constituer des relais d’information privilégiés pour la diffusion de messages d’attention et de prévention sur la protection des espaces naturels. Le dispositif doit contribuer à prolonger l’action de prévention de la délinquance dans la profondeur des territoires ruraux.

Face à la multiplication des atteintes à l’environnement, le groupement de gendarmerie de la Meuse a souhaité développer un réseau de référents, qui auront vocation à signaler tout fait anormal et de constituer des relais d’information privilégiés.

© GGD55

GEN DIKOZ (Commandement de la gendarmerie de La Réunion)

Dans la perspective « d’aller vers », le Commandement de la gendarmerie de La Réunion (COMGENDRE) a mis en place deux dispositifs afin d’établir du lien avec la population : « récréa’gend », permettant la présence des gendarmes dans les établissements scolaires lors de la récréation, et « sobatkoz », qui a pour objectif d’aller à la rencontre des habitants des quartiers sensibles, accompagnés des bailleurs et d’un imam, afin d’identifier les problèmes rencontrés et rappeler les règles du vivre-ensemble.

Gend'net game (Maison de protection des familles du Finistère)

L’espace numérique est devenu aujourd’hui – via notamment les réseaux sociaux – un lieu privilégié d’action de la cyberdélinquance (contenus d’abus sexuels pour mineurs, haine en ligne, etc.). Afin de continuer sa démarche pour aller vers les publics vulnérables par une approche ludique, la Maison de protection des familles (MPF) du Finistère a développé un jeu de l’oie permettant d’identifier et de sensibiliser aux risques et d’éduquer à l’utilisation d’Internet.

Journée pour la protection des familles « Se réunir pour mieux agir » (Maison de protection des familles du Calvados)

Afin d’ancrer davantage les actions de la gendarmerie nationale dans le paysage départemental, et en lien avec les partenaires, la MPF du Calvados a créé la journée pour la protection des familles. Organisée au sein de la caserne, en lien avec la préfecture du Calvados, la journée s’est articulée autour de plusieurs tables rondes sur la prise en charge des victimes de VIF, avec de nombreux invités : associations locales, conseil départemental, tribunal judiciaire, mairie. L’objectif : définir les missions de la gendarmerie et des partenaires afin de mieux venir en aide aux publics vulnérables.

La maison de protection des familles du Calvados a organisé, en lien avec la préfecture du Calvados, une journée pour la protection des familles.

© MPF 14

Stoppons la violence (Maison de protection des familles du Calvados)

Dans le cadre d’un projet de sensibilisation auprès des élèves et des parents sur la violence en général, la MPF du Calvados a souhaité impliquer les élèves par le biais de la création et l’exposition d’œuvres artistiques (affiches, bandes dessinées, slogans et vidéos). Le but étant de délivrer des messages préventifs adaptés en fonction des âges respectifs, à destination des élèves, des parents et du corps enseignant. Les créations des élèves ont été diffusées lors de la semaine de la prévention, en lien avec la mairie de Troarn, le coordinateur Enfance Jeunesse de la Ligue de l’Enseignement et les associations de parents d’élèves.

Connexion aux écoles en cas de déclenchement du Plan particulier de mise en sécurité (PPMS) Intrusion/attentat

Face à l’intérêt grandissant pour la vidéo-protection dans la lutte contre le terrorisme et les atteintes aux personnes, la Cellule de prévention technique de la malveillance de la Drôme souhaitait que les forces de sécurité intérieure puissent avoir accès aux images issues du système de vidéo-protection installé au sein des établissements scolaires, en cas de déclenchement du Plan particulier de mise en sécurité (PPMS) Intrusion/attentat. En intégrant des boutons d’appel d’urgence, ce projet a pour objectif d’améliorer la réactivité des forces de l’ordre, mais également d’évaluer la situation en temps réel, afin d’adapter la montée en puissance du dispositif.

Contacter la gendarmerie

Numéros d'urgence

  • Police - Gendarmerie : 17
  • Pompier : 18
  • Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) : 15
  • Sourds et malentendants : www.urgence114.fr ou 114 par SMS
  • Urgence Europe : 112

Sécurité et écoute

  • Enfance en danger : 119
  • Violences conjugales : 39 19
  • Maltraitance personnes âgées ou en situation de handicap : 39 77