2004 : Une mini-révolution à l’IRCGN

2004 est une année de grands changements pour l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale qui se réorganise en profondeur et voit la mise en place de nouveaux services.

Changement de noms des divisions

Dans un premier temps, ce sont les divisions qui vont changer de noms, mettant davantage en avant les spécialités qui les composent. Ainsi, les Divisions Criminalistiques A, B et C – la D ayant disparue en 1996 –, deviennent :

  • la Division Criminalistique Physique Chimie (DCPC) ;
  • la Division Criminalistique Ingénierie Numérique (DCIN) ;
  • la Division Criminalistique Identification Humaine (DCIH).

La répartition des départements est également remaniée au sein des divisions.

 

La Division Criminalistique Identification Humaine se voit attribuer deux nouveaux services :

  • le Service Central de Préservation des Prélèvements Biologiques (SCPPB), créé en 1998 (lien vers article 1998) ;
  • le Groupe d’Analyse Comportementale (GAC). Initialement intégré au sein de l’IRCGN, le GAC rejoindra par la suite le Service Central de Renseignement Criminel (SCRC).

La Division Service Organisation (DSRG) conserve son appellation mais intègre la cellule Saisine Scellé, initialement présente au sein du département Relations-Extérieures (REX).

 

Création de l’UNIC

En 2004 est également créée une unité d’intervention composée d’experts de l’IRCGN de tous les domaines (empreintes digitales, génétique, balistique, électronique, …) : l’Unité Nationale d’Investigation Criminelle (UNIC). Cette unité projetable en tout point du territoire national, voire à l’étranger, est une unité de circonstance apportant une expertise complémentaire au travail des équipes techniques locales, notamment lorsque l’ampleur, la complexité ou la sensibilité de l’affaire dépasse les moyens locaux.

 

 

Pour en savoir plus sur cette unité spécifique, cliquez ICI.

 

Création du SCAGGEND

Le Service Central d’Analyses Génétiques de la Gendarmerie (SCAGGEND) voit également le jour en 2004 pour faire face à une demande croissante d’identification par empreintes génétiques à des fins judiciaires. Ce service dispose de plateformes automatisées et de logiciels performants leur permettant une analyse de masse des prélèvements.

Aujourd’hui, le SCAGGEND est divisé en deux entités :

  • le SCAGGEND-Traces, chargé d’analyser les prélèvements de traces biologiques sur supports standardisés dans le but d’alimenter le Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques (FNAEG)
  • le SCAGGEND-Individus, chargé de traiter des prélèvements standardisés sur carte FTA pour :
    • les individus suspects ou condamnés, les personnes disparues et leurs parentèles dans le but d’alimenter le Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques (FNAEG) ;
    • les victimes de catastrophes et leurs parentèles aux fins d’identifications ;
    • les cadavres non identifiés (ossements et autres supports biologiques).

 

 

Pour en savoir plus : SCAGGEND.

 

Nouvelle réorganisation de 2004

Directeur

Directeur adjoint

Sous-directeur de l’Enseignement et de la Recherche (SDER)

Service Assurance Qualité (ASQ)

Secrétariat Divisions (STD)

Division Service Organisation (DSRG)

Secrétariat (SET)

Service Saisine-Scellés (SCL)

Moyens Généraux (MGX)

Enseignement-Relations Extérieures (ERE)

Division Criminalistique Physique Chimie (DCPC)

Environnement-Incendies-Explosifs (ECX)

Balistique (BAL)

Toxicologie (TOX)

Microanalyse (MCA)

Division Criminalistique Ingénierie Numérique (DCIN)

Signal-Image-Parole (SIP)

Informatique-Electronique (INL)

Document (DCT)

Véhicule (VHC)

Division Criminalistique Identification Humaine (DCIH)

Biologie (BIO)

Empreintes Digitales (EDG)

Anthropologie-Thanatologie-Odontologie (ATO)

Entomologie (ETM)

Service Central de Préservation des Prélèvements Biologiques (SCPPB)

Service Central d’Analyses Génétiques (SCAGGEND)

Groupe d’Analyse Comportementale (GAC)

 

Revenir à 1998 : La création du FNAEG et du Service Central de Préservation des Prélèvements Biologiques

Aller à 2007 : L'IRCGN devient le premier laboratoire de criminalistique français à être accrédité COFRAC

Actualités


Un accident mortel avec délit de fuite élucidé en moins de 24 heures

Vendredi 28 août, dans le nord de la Charente, un chauffard percute deux...

Equidés mutilés : le commandant du SCRC sur BFM

Lundi 21 septembre 2020, le colonel Bouillie commandant le service central...

Opération de recrutement au PJGN

Le mercredi 23 septembre 2020, le Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale...