L'Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP)

  • Par Administrator User
  • Publié le 23 juin 2022, mis à jour le 20 décembre 2022

Militaire de la gendarmerie, de l'Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP)  

© 

Créé en 2004, l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP) est un service de police judiciaire à compétence nationale dont la mission est de lutter contre les atteintes graves à l’environnement et à la santé publique.

L’OCLAESP : de quoi parle-t-on ?

L’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique traite des questions liées aux pollutions des milieux physiques, à la protection de la faune et de la flore (trafic d’espèces protégées ou réglementées, trafics de produits phytopharmaceutiques) ainsi qu’aux trafics illicites de déchets. Sur le plan de la santé publique, l'office s’intéresse aux déviances médicales et paramédicales (exercice illégal des professions de santé, infractions concernant le corps humain et ses éléments, trafics de produits de santé), à la sécurité sanitaire et/ou alimentaire (marchandises falsifiées, consommations humaine et animale, bioterrorisme) ainsi qu’à la lutte contre les trafics de produits dopants.

Quelles sont ses missions ?

L’OCLAESP exerce des missions :

  • De coordination et d’animation des investigations menées dans ses domaines de compétence ;
  • D’assistance des enquêteurs et des fonctionnaires des autres administrations intéressées dans la conduite de leurs enquêtes ;
  • D’analyse des phénomènes, d’étude des comportements les plus caractéristiques des auteurs et complices et de centralisation des informations ;
  • De participation, à des actions de formation et d’information aux niveaux national et international ;
  • De traitement des demandes d’assistance par le biais des canaux traditionnels (Interpol, Europol, etc) et de l’appartenance à différents réseaux.

Qui sont ses acteurs ?

L’Office est constitué de gendarmes et de policiers, appuyés par quatre conseillers techniques issus des ministères des sports, de la santé, de l’environnement et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

L'ensemble de ces personnels est réparti entre :

  • Une cellule de commandement ;
  • Une division investigations ;
  • Une division de la stratégie et de l’analyse.

Des détachements en métrpole et outre-mer

L’action de l’OCLAESP est renforcée par des détachements en métropole (Rennes, Bordeaux, Metz, Marseille, Lyon et Valenciennes) et outre-mer à Cayenne, en Guyane, à Papeete, en Polynésie française, et à Saint-Denis, à la Réunion.

Ces contenus peuvent vous intéresser

Numéros d'urgence

  • Police - Gendarmerie : 17
  • Pompier : 18
  • Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) : 15
  • Sourds et malentendants : www.urgence114.fr ou 114 par SMS
  • Urgence Europe : 112

Sécurité et écoute

  • Enfance en danger : 119
  • Violences conjugales : 39 19
  • Maltraitance personnes âgées ou en situation de handicap : 39 77