L'Inspection générale de la Gendarmerie nationale (IGGN)

  • Par Administrator User
  • Publié le 23 juin 2022, mis à jour le 20 décembre 2022

GCA Alain Pidoux chef de l'inspection générale de la gendarmerie nationale en réunion.

© 

L’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) mène des enquêtes judiciaires et administratives portant sur les personnels de gendarmerie. Depuis 2002, elle a également pour objectif d’inspecter et de contrôler le service.

L’IGGN : de quoi parle-t-on ?

L’Inspection générale de la gendarmerie nationale est à la disposition du directeur général de l’institution. Son indépendance par rapport aux formations qui composent la gendarmerie nationale et son impartialité dans la réalisation de ses enquêtes lui permettent d’être crédible et légitime.

Quelles sont ses missions ?

Éclairer le directeur général de la gendarmerie nationale dans ses décisions et entretenir la confiance des citoyens et de leurs élus envers la gendarmerie sont les objectifs que vise l’IGGN à travers des missions :

  • Déontologiques : retours d'expérience intégrés aux programmes de formation ou recommandations à la chaîne de commandement ;
  • Judiciaires : lorsqu'un des personnels de la gendarmerie, militaire ou civil, est mis en cause ou susceptible de l'être ;
  • De contrôle : vérification de l'application des lois, règlements et directives ; identification des risques qu'encourt la gendarmerie dans son organisation, son administration et sa logistique ; formulation des recommandations appropriées ;
  • D’étude : l'IGGN est associée aux réflexions de l'administration centrale sur la modernisation et les réformes des dispositifs de l'État relatifs à la sécurité.

Quels sont ses acteurs ?

L’IGGN est dirigée par un officier général de gendarmerie qui la représente devant les instances suivantes :

  • le Défenseur des droits ;
  • le Contrôleur général des lieux de privation de liberté ;
  • la Commission nationale consultative des droits de l'homme ;
  • l'Agence française anticorruption.

L’IGGN est organisée en quatre divisions :

  • division des audits, des inspections et des études ;
  • division des enquêtes internes ;
  • division des signalements et de la déontologie ;
  • division des audits et expertises techniques.

STOP DISCRI

L'IGGN gère depuis 2014 la plate-forme STOP DISCRI accessible à tous les personnels civils ou militaires de la gendarmerie nationale qui désirent rapporter des faits de harcèlement, discrimination ou violences dont ils s'estiment victimes. Elle est aussi chargée de recueillir les déclarations des lanceurs d'alerte au sein de la gendarmerie et de lui donner les suites qui conviennent.

Ces contenus peuvent vous intéresser

Numéros d'urgence

  • Police - Gendarmerie : 17
  • Pompier : 18
  • Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) : 15
  • Sourds et malentendants : www.urgence114.fr ou 114 par SMS
  • Urgence Europe : 112

Sécurité et écoute

  • Enfance en danger : 119
  • Violences conjugales : 39 19
  • Maltraitance personnes âgées ou en situation de handicap : 39 77