Les Képis Pescalunes continuent de faire rêver les enfants

  • Par le chef d'escadron Sophie Bernard
  • Publié le 21 janvier 2023

Remise du chèque aux Képis Pescalunes dans les murs de la direction générale de la gendarmerie nationale.

© T.DOUBLET / SIRPAG

Le 19 janvier 2023, dans les murs de la direction générale de la gendarmerie nationale, la société VEOLIA et l'association « Un Toit Sans Toi » ont remis aux Kepis Pescalunes un chèque de 16 915 euros pour réaliser le rêve de deux enfants malades.

Depuis 2005, l'enfant est au cœur de l'engagement de l'association des Képis Pescalunes qui souhaite offrir un peu de rêve aux enfants de personnels de la gendarmerie touchés par un drame ou une pathologie.

 

« Parce qu’ils comptent pour nous, alors il peuvent compter sur nous !» C’est ce que l’association a déjà prouvé ces dernières années dans le cadre du projet solidaire « A chacun sa lune, à chacun son rêve », permettant à des dizaines d’enfants de réaliser leur rêve : rencontrer le père Noël en Laponie, faire un safari en Tanzanie, avoir son propre karting pour foncer dans la vie…

 

Ce jeudi 19 janvier 2023, une séquence solidaire s’est tenue à la direction générale de la gendarmerie nationale en présence du général de division Christophe Boyer, adjoint au directeur des personnels militaires de la gendarmerie, et du général de division Didier Fortin, commandant de la gendarmerie pour les réserves et la jeunesse. La société VEOLIA et l'association « Un Toit Sans Toi » ont remis aux Képis Pescalunes un chèque de 16 915 euros pour réaliser le rêve de deux enfants malades.

Fils d’une gendarme affectée à la brigade de Dol-de-Bretagne (35), Bastien, 9 ans, est atteint d'une myopathie de Duchenne. Fils d’un réserviste du groupement de gendarmerie de l'Hérault, Anas, 14 ans, souffre d'autisme. Ces deux jeunes garçons vont pouvoir s’envoler cette année avec leur famille vers les Antilles pour vivre une expérience unique : nager avec les tortues.

 

D’autres actions sont programmées pour l’année à venir comme l’explique la présidente des Képis Pescalunes, Lise Caumes :  « Les pêcheurs de lune vous l'assurent : ils restent mobiliser pour offrir du rêve. »

 

Contacter la gendarmerie

Numéros d'urgence

  • Police - Gendarmerie : 17
  • Pompier : 18
  • Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) : 15
  • Sourds et malentendants : www.urgence114.fr ou 114 par SMS
  • Urgence Europe : 112

Sécurité et écoute

  • Enfance en danger : 119
  • Violences conjugales : 39 19
  • Maltraitance personnes âgées ou en situation de handicap : 39 77