Les gendarmes engagés face aux violentes intempéries dans le nord de la France

  • 1666626316555.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316559.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316550.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316547.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316533.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316512.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316529.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316519.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316543.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316555.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316559.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316550.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316547.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316533.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316512.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316529.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316519.jpg
    © GGD 80
  • 1666626316543.jpg
    © GGD 80

Orages, chutes de grêle et même tornades ont frappé la Normandie et les Hauts-de-France ces dernières 24 heures. Après un été indien qui semblait se prolonger, de violentes intempéries se sont abattues soudainement sur ces régions, causant d’importants dommages sur leur passage. Des toitures de maison se sont envolées, des caves ont été inondées, des arbres ont été déracinés et sont venus bloquer les axes routiers, des poids lourds se sont retournés et des centaines de foyers se sont retrouvés privés d’électricité. Aux côtés des sapeurs-pompiers, des dizaines de gendarmes se sont relayés pour secourir les habitants, sécuriser ces zones et mettre en place des déviations afin de rétablir la circulation. Les préfectures concernées ont indiqué avoir relogé les habitants touchés et appellent encore à la plus grande prudence jusqu’à ce soir.