Un timbre-poste en hommage au colonel Arnaud Beltrame, décédé dans l’exercice de ses fonctions en 2018

  • Par Pauline Hémon
  • Publié le 24 janvier 2023

Timbre en hommage au colonel Arnaud Beltrame.

© Brice Lapointe

À l’occasion de la commémoration des cinq ans de la mort du colonel Arnaud Beltrame en mars prochain, un projet à l’initiative de la délégation au patrimoine de la gendarmerie lui rend un nouvel hommage. Un timbre à l’effigie de l’officier, décédé lors d’une prise d’otages en mars 2018, a en effet été dévoilé ce mardi 24 janvier 2023. Il sera en prévente les 23 et 24 mars, avant d’être largement diffusé à compter du 27 mars.

Élève brillant, Arnaud Beltrame s’illustre dès sa formation militaire. Il sort ainsi successivement major de promotion de l’École militaire interarmes (EMIA) et de l’École des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN).

Entre 2002 et 2005, il est affecté dans plusieurs unités spécialisées, notamment l’escadron de gendarmerie mobile 16/1 de Satory, puis l’Escadron parachutiste d’intervention de la gendarmerie nationale (EPIGN), avec lequel il participe à de nombreuses missions sur le territoire national et à l’étranger, notamment en Irak.

Après une affectation à la garde républicaine, en qualité de commandant de la compagnie de sécurité et d’honneur du 1er régiment d’infanterie, il prend le commandement de la compagnie de gendarmerie départementale d’Avranches (50) en août 2010. Il y restera quatre ans, avant de servir au ministère de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie comme conseiller auprès du secrétaire général. Promu lieutenant-colonel en 2016, il est affecté au Groupement de gendarmerie départementale de l’Aude l’année suivante, en tant qu’officier adjoint commandement (OAC).

 

23 mars 2018 : les attaques terroristes de Carcassonne et de Trèbes font quatre victimes

Le 23 mars 2018, une attaque terroriste est perpétrée à Carcassonne, puis dans un supermarché de Trèbes (11), faisant au total quatre victimes, dont l’officier de gendarmerie. Faisant preuve d’un sang-froid exceptionnel, le lieutenant-colonel Beltrame se substitue en effet au dernier otage retenu dans le supermarché, permettant ainsi sa libération, avant d’être abattu par le terroriste. Grièvement blessé, il succombera à ses blessures la nuit suivante, à l’hôpital de Carcassonne. Son acte héroïque lui vaut d’être élevé, à titre posthume, au grade de colonel et fait commandeur de la Légion d’honneur par le président de la République, le 28 mars 2018.

 

Le Directeur Général de la gendarmerie nationale Christian Rodriguez, le PDG de la poste Philippe Wahl, l'illustratrice Sophie Beaujard et la famille d'Arnaud Beltrame dévoilent le timbre devant les personnels de la DGGN.

© Brice Lapointe

Un timbre-poste à l’effigie du colonel Beltrame

Afin de rendre un nouvel hommage à Arnaud Beltrame et à son acte de bravoure, la délégation au patrimoine de la gendarmerie, en lien avec le Groupe La Poste, a travaillé à un projet de timbre-poste à son effigie.

Dévoilé officiellement ce mardi 24 janvier, en fin de matinée, à la direction générale de la gendarmerie nationale, en présence du général d’armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale, et de Philippe Wahl, PDG de La Poste Groupe, ce timbre sera mis à la vente en mars 2023, commémorant ainsi les cinq ans de la mort de l’officier de gendarmerie.

Au-delà de l’objet type du quotidien, le timbre est « un objet de partage et de transmission », a souligné le directeur général de la gendarmerie à l’occasion de cette présentation. Il incarne un « symbole fort », qui illustre les liens importants existant entre La Poste et la gendarmerie nationale. Cet hommage philatélique est donc un moyen, à travers l’histoire d’Arnaud Beltrame, de « diffuser un message d’abnégation et d’honneur ».

C’est l’illustratrice et graveuse de timbre Sophie Beaujard, présente lors du dévoilement, qui est l’auteure du portrait du colonel Beltrame figurant sur le timbre. Une illustration mémorielle a également été réalisée par Joël Lemaine, l’un des onze peintres des armées – gendarmerie. Celle-ci sera d’ailleurs intégrée dans le document philatélique fourni avec le timbre lors des ventes organisées en avant-première les 23 et 24 mars dans plusieurs villes « Premier Jour ». On pourra également trouver sur ce document, outre une présentation du colonel Beltrame, le cachet d’oblitération intégrant les éléments d’identité de l’officier, la grenade, symbole de la gendarmerie et un dessin de la cité de Carcassonne.

 

Le PDG de La Poste fait un discours, entouré du directeur général de la gendarmerie nationale Christian Rodriguez, l'illustratrice Sophie Beaujard et la famille d'Arnaud Beltrame, à l'occasion du dévoilement du timbre.

© Brice Lapointe

Vente en avant-première dans cinq villes de France les 23 et 24 mars 2023

Ces ventes en avant-première seront organisées dans cinq villes ayant un lien avec le colonel Beltrame. Le timbre sera ainsi disponible à Carcassonne (11), chef-lieu du groupement de gendarmerie départementale de sa dernière affectation, ainsi qu’à Vannes (56), commune ayant un lien important avec une partie de sa famille et se trouvant à une soixantaine de kilomètres de l’École militaire interarmes de Saint-Cyr Coëtquidan (56), où Arnaud Beltrame commença sa carrière militaire. Le timbre sera également en vente à Maizières-lès-Metz (57), où est implantée l’une des douze casernes de gendarmerie baptisées « Colonel Beltrame », ainsi qu’à Avranches (50), où se trouve la caserne dans laquelle l’officier a exercé en tant que commandant de compagnie et qui porte également son nom. Enfin, la prévente aura également lieu dans la ville de Melun (77), où sont situés l’école des officiers de la gendarmerie nationale, au sein de laquelle Arnaud Beltrame a effectué sa formation, et le musée de la gendarmerie, dont l’esplanade porte son nom.

Ce timbre hommage sera ensuite disponible à partir du 27 mars, dans l’ensemble des bureaux de Poste commercialisant des timbres de collection. Le tirage est prévu à 705 000 exemplaires.

Contacter la gendarmerie

Numéros d'urgence

  • Police - Gendarmerie : 17
  • Pompier : 18
  • Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) : 15
  • Sourds et malentendants : www.urgence114.fr ou 114 par SMS
  • Urgence Europe : 112

Sécurité et écoute

  • Enfance en danger : 119
  • Violences conjugales : 39 19
  • Maltraitance personnes âgées ou en situation de handicap : 39 77