Visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer en Nouvelle-Calédonie

  • Par le chef d'escadron Sophie Bernard
  • Publié le 06 décembre 2022, mis à jour le 03 février 2023
© MININT/DICOM

Près d’un an après le troisième et dernier référendum d’autodétermination en Nouvelle-Calédonie, boycotté par les Kanak, le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer s’est rendu fin novembre dans l’archipel du Pacifique, afin « d’écouter » et de « trouver un chemin », tout en insistant sur la nécessité de « maintenir la paix civile ». S’il a tenu à s’entretenir, tout au long de son séjour, avec l’ensemble des représentants des différentes parties en présence, il en a également profité pour aller à la rencontre des gendarmes engagés sur place.

Le 30 novembre dernier, accompagné du directeur général de la gendarmerie nationale, le général d’armée Christian Rodriguez, Gérald Darmanin s’est rendu à la brigade de Poya. Sur place, il a pu échanger avec les militaires sur leur action dans le cadre du contact et du renseignement, de la lutte contre les violences intrafamiliales, mais aussi de la sécurité routière, la Nouvelle-Calédonie déplorant un nombre élevé d’accidents mortels cette année. Venus exprès de Bourail avec leur monture, cinq cavaliers du Peloton de surveillance et d'intervention à cheval (PSIC) ont même proposé au ministre de monter en selle.

© MININT/DICOM

Puis, samedi 3 décembre 2022, à la veille de son départ, celui-ci a assisté à l’inaugurationde la caserne de gendarmerie de la brigade de Saint-Michel, au Mont-Dore. Cette unité périurbaine à forte activité bénéficie depuis quelques mois d’un espace de près de 500 m², avec un pôle police judiciaire et un accueil conçus pour faciliter la prise en charge du public et optimiser les conditions de travail. Le ministre a dévoilé la plaque officielle de ces nouveaux locaux implantés stratégiquement au plus près du nouveau centre de gravité de la commune et qui permettent de réunir sur un même site la majorité des gendarmes, auparavant dispersés sur deux emprises différentes et plusieurs logements en milieu civil.

Enfin, avant de quitter l’archipel, le ministre a déclaré qu’il comptait bien y renforcer encore les moyens alloués en termes de sécurité : « Nous avons ici augmenté, en cinq ans, de plus de 11 % nos effectifs de policiers et de gendarmes et nous allons créer de nouvelles brigades de gendarmerie, notamment en Brousse, pour pouvoir mettre plus de proximité », s’est-il exprimé auprès deFrance info.

Contacter la gendarmerie

Numéros d'urgence

  • Police - Gendarmerie : 17
  • Pompier : 18
  • Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) : 15
  • Sourds et malentendants : www.urgence114.fr ou 114 par SMS
  • Urgence Europe : 112

Sécurité et écoute

  • Enfance en danger : 119
  • Violences conjugales : 39 19
  • Maltraitance personnes âgées ou en situation de handicap : 39 77