La gendarmerie du Calvados crée une formation pour « vivre sa citoyenneté au quotidien »

  • Par le chef d'escadron Sophie Bernard
  • Publié le 21 juillet 2022, mis à jour le 03 février 2023
© D.R.

Si la gendarmerie du Calvados souhaite lutter contre les incivilités, comme partout ailleurs en France, elle évolue également dans un environnement où la population entretient un rapport particulier à l’Histoire. « C’est une terre de mémoire. De nombreuses familles ont été touchées par les bombardements lors de la Seconde Guerre mondiale et il existe encore aujourd’hui un vrai respect du sacrifice consenti », décrit le colonel Christophe Junqua, commandant le Groupement de gendarmerie départementale du Calvados (GGD 14).

De grandes notions qui nous unissent

Le premier confinement du printemps 2020 a révélé, à travers l’opération Répondre présent, la place de la gendarmerie comme acteur essentiel des solidarités locales et de la continuité du service public, quitte à dépasser ses attributions habituelles lorsque les circonstances l’exigent. En octobre 2020, le colonel adresse, sous couvert du commandant de région, une lettre de mission à la réserve citoyenne de défense et de sécurité du Calvados. « Je leur ai demandé de travailler sur les biens communs et la thématique du « citoyen éclairé ». Le patrimoine et la mémoire certes, mais aussi l’environnement et la santé publique, la dignité humaine… Autant de notions familières défendues par la gendarmerie, mais qui ne vont pas de soi », explique l’officier supérieur. Dès lors, il anime des réunions hebdomadaires avec ses réservistes, afin d’échanger sur ces différents thèmes et de produire des livrables qui permettraient de renforcer la conscience collective.

Très vite, le groupe chargé de réfléchir sur la citoyenneté imagine un MOOC qui en dégagerait les grandes notions : la République française et ses institutions, les symboles de l’État, les principales cérémonies qui rythment notre calendrier, les droits et devoirs du citoyen et comment il peut s’engager pour la collectivité. « L’idée était de réaffirmer ce qui fonde notre nation, ce qui nous rassemble et nous unit, ce qui est considéré comme tellement évident que l’on ne s’y intéresse plus, tellement acquis que l’on ne le défend plus. La gendarmerie a un vrai rôle à jouer en faveur de la cohésion sociale, en incarnant ces valeurs au cœur des territoires, désormais aussi bien physiques que numériques. » Un projet qui vient aussi s’inscrire pleinement dans la volonté du législateur, puisqu’une loi confortant les principes de la République a été promulguée entre-temps, le 24 août 2021.

Réviser la citoyenneté de façon FUN

De juin 2021 au printemps 2022, le MOOC prend forme grâce à l’appui du Centre de production multimédia de la gendarmerie nationale (CPMGN). Pour la première fois, la gendarmerie nationale collabore avec France université numérique (FUN-MOOC) afin de proposer cette formation, gratuite et en ligne, aussi bien aux particuliers, qu’aux entreprises ou aux collectivités. Pour aborder cette matière dense de façon pédagogique et ludique, le cours est composé de différents modules alternant des vidéos, des textes illustrés, des exercices interactifs et des animations sonorisées. Disponible depuis le 14 juillet, le cours ne nécessite aucun pré-requis, chacun peut aller à son rythme et une attestation de suivi est délivrée à la fin. « Cette formation peut venir enrichir une culture personnelle, valoriser un C.V., et pourquoi pas, à terme, valider des acquis dans un cadre institutionnel (SNU, cadets, concours, formations initiale et continue, etc.). »

Avant de proposer une généralisation de ce MOOC dans différents secteurs, le colonel Junqua l’expérimentera à la rentrée dans le département, sous l’égide du préfet, et ne manque pas d’idées pour la suite de ce projet civique. « Nous voulons voir de quelle manière les administrations peuvent s’en saisir : l’Éducation nationale sur certains niveaux, l’Université, avec un diplôme universitaire, les délégués du préfet, pour la politique de la ville et l’accès à la nationalité française, la Justice, dans le cadre de l’insertion probation, les maires, pour former leurs personnels ou proposer des mesures de réparation aux incivilités, les Chambres du commerce et de l’industrie dans une logique RSE, etc. »

 

Vous aussi, vous souhaitez suivre cette formation et parfaire votre culture générale sur la citoyenneté ? Rendez-vous sur le site FUN MOOC.

Contacter la gendarmerie

Numéros d'urgence

  • Police - Gendarmerie : 17
  • Pompier : 18
  • Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) : 15
  • Sourds et malentendants : www.urgence114.fr ou 114 par SMS
  • Urgence Europe : 112

Sécurité et écoute

  • Enfance en danger : 119
  • Violences conjugales : 39 19
  • Maltraitance personnes âgées ou en situation de handicap : 39 77