« Bleu pupilles » : trois orphelins de la gendarmerie en voyage au pays du Père Noël

  • Par le commandant Céline Morin
  • Publié le 22 décembre 2022, mis à jour le 03 février 2023
Rencontre avec le Père Noël dans son village, en Laponie.
© D.R.

Trois orphelins de la gendarmerie se sont envolés en Laponie, du 7 au 10 décembre, pour aller à la rencontre du Père Noël et visiter son atelier. Ce voyage, à l’invitation de l’ACEF Rives de Paris, est la première opération s’inscrivant dans le programme Bleu pupilles.

Le 15 novembre dernier, la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN) et la Fondation Maison de la gendarmerie (FMG) signaient une convention visant à développer un programme national d’accompagnement des orphelins de parents gendarmes décédés : le « Programme Bleu pupilles ».

Première opération Bleu Pupilles

Moins d’un mois après, ce projet fédérateur a vu sa première concrétisation, avec l’envol de trois orphelins âgés de 9 à 10 ans, en direction de la Laponie, pour notamment, mais surtout, y rencontrer le Père Noël. Gabriel et Victor, dont les papas sont décédés hors service, et Lily-Rose, fille du major Rémi Dupuis, décédé à Saint-Just le 23 décembre 2020, ont ainsi bénéficié de l’invitation faite par l'ACEF Rives de Paris (l’ACEF est une association « créée par des fonctionnaires et pour des fonctionnaires », qui s’est donné pour mission de « contribuer au mieux-être économique et social des fonctionnaires et agents des services publics qui y adhèrent », NDLR) et la Banque populaire, d’intégrer le voyage organisé chaque année au profit d'enfants malades hospitalisés au sein des hôpitaux de Paris (AP-HP).

Victor-Gabriel-Lily-Rose.jpg
© 

« Il y avait déjà eu quelques collaborations entre l’ACEF et la gendarmerie. Je les ai d'ailleurs rencontrés en octobre dernier avec le cabinet du DGGN, dans le cadre d'un autre projet que nous nourrissons avec eux, et qui devrait voir le jour en début d’année : celui d’emmener des orphelins découvrir la Team Banque populaire à Lorient (NDLR : équipe française de course au large à la voile, sponsorisée par le groupe Banque populaire). Peu après, lors d'une rencontre avec le président de l'ACEF Rives de Paris, Marc Sauvat, ce dernier nous a proposé, au général de division Christophe Marietti, chargé de mission du directeur général, et à moi, de nous associer pour la première fois à ce voyage organisé par l’association Louis Carlesimo, en ouvrant trois places à nos orphelins. C’est un beau partenariat, c’est vraiment bien qu’on ait été associés », relate le colonel Gwendal Durand, Sous-directeur de l’accompagnement des personnels (SDAP) à la direction générale de la gendarmerie, précisant à cette occasion qu’une convention est en cours de finalisation avec l’ACEF Rive de Paris et la Banque populaire.

Créée en 1982, l’association Carlesimo s’est donné pour mission de procurer des moments d’évasion et de rêve aux enfants hospitalisés, par le biais de voyages magiques, d’animations à l’hôpital pour ceux qui ne peuvent pas en sortir, de rencontres avec des célébrités, à l’instar de footballeurs, ou encore de concerts. Ainsi, depuis neuf ans maintenant, à l’approche de Noël, elle emmène quelque 120 enfants malades hospitalisés dans les établissements de l’AP-HP, en Laponie, à la rencontre du père Noël, avec l’encadrement de personnels soignants pour assurer la continuité des soins.

Une parenthèse enchantée

Après un voyage en avion spécialement affrété par la compagnie Transavia, la petite troupe est finalement arrivée en terres finlandaises le 7 décembre, pour quatre jours d’aventures, dans un paysage enneigé, déjà féerique en soi. Au programme, bien évidemment une rencontre avec le Père Noël dans son village de Kakslauttanen, la visite de sa fabrique de jouets, mais aussi la découverte de la ferme des rennes, où les enfants ont notamment pu faire une balade en traîneau, sans oublier les chiens de traîneau, et bien d’autres activités ludiques de saison.

© D.R.

C’est donc des souvenirs plein la tête, des cadeaux dans les bagages et les yeux encore remplis d’étoiles que les enfants, parmi lesquels les trois jeunes orphelins la gendarmerie, sont rentrés en France ce samedi 10 décembre.

« Ce genre d’action sort du champ de l’accompagnement ordinaire mis en œuvre et s’inscrit pleinement dans le programme Bleu pupilles, dont l’un des axes est de donner du rêve aux enfants, de leur permettre d’avoir des activités qui soutiennent leur moral. Elle concrétise également notre volonté de fédérer les initiatives des différentes associations afin de nous permettre d’atteindre cet objectif en offrant des moments enchantés, des moments d’espoir à nos orphelins, et par extension à leur famille, confie le colonel Durand. Ce voyage en Laponie, en cette période de Noël, c’est vraiment une parenthèse enchantée et magique pour les gamins, une vraie opération Bleu pupilles ! »

Groupe des enfants.JPG
© 

Contacter la gendarmerie

Numéros d'urgence

  • Police - Gendarmerie : 17
  • Pompier : 18
  • Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) : 15
  • Sourds et malentendants : www.urgence114.fr ou 114 par SMS
  • Urgence Europe : 112

Sécurité et écoute

  • Enfance en danger : 119
  • Violences conjugales : 39 19
  • Maltraitance personnes âgées ou en situation de handicap : 39 77