Actualités

La gendarmerie nationale, la FFA et Agéa, partenaires de la prévention du risque cyber

Auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© SIRPA - GAV M.A SAILLET
La gendarmerie nationale, la Fédération française de l’assurance (FFA) et la Fédération nationale des syndicats d’agents généraux d’assurance (Agéa) ont signé, ce mardi 28 septembre, un partenariat pour former et sensibiliser les agents généraux d’assurance aux risques cyber.

Dans les locaux de la direction générale de la gendarmerie nationale, ce mardi 28 septembre, un partenariat inédit a été signé entre la gendarmerie nationale et deux acteurs majeurs du monde de l’assurance, la FFA et Agéa.

Sensibiliser les entreprises face aux cyber-risques

L’objectif de ce partenariat est de former, mais aussi de sensibiliser les agents généraux d’assurance aux cyber-risques, afin qu’ils puissent ensuite diffuser des conseils de prévention aux entreprises et en particulier aux TPE et PME. Des sociétés particulièrement exposées à ce nouveau risque, selon le président d’Agéa, Pascal Chapelon : « Les PME-TPE, cœur de cible des agents généraux, sont parmi les plus exposées à ce risque, de par leur modèle économique. Notre impact sera alors double : en sensibilisant les 12 000 agents généraux et leurs 26 000 collaborateurs, qui eux-mêmes sensibiliseront leurs clients, ils contribueront ainsi, comme toujours, au renforcement du maillage économique, en garantissant ce risque encore méconnu. »

Un point de vue également partagé par la présidente de la Fédération française de l’assurance, Florence Lustman : « Grâce à son volet formation, ce partenariat vise d’abord à renforcer l’expertise des agents généraux en matière de risque cyber. Sur tout le territoire national, ils pourront ainsi mieux sensibiliser leurs clients et les aider à atténuer les risques auxquels ils sont exposés. Il s’agit aussi de contribuer à une meilleure protection des entreprises grâce au développement de l’assurance cyber. Je suis fière que le secteur de l’assurance s’associe à la gendarmerie nationale pour lutter ensemble contre la menace cyber. »

La cybercriminalité au cœur des préoccupations de la gendarmerie nationale

Cet accord se déclinera au niveau local sur l’ensemble du territoire métropolitain et en outre-mer, en particulier entre les agents généraux et les référents départementaux cyber de la gendarmerie. Sur ces secteurs d’action, des colloques régionaux seront également organisés pour permettre aux partenaires d’échanger notamment sur leurs retours d’expérience sur la cybercriminalité.

La signature de ce partenariat s’inscrit dans la volonté de la gendarmerie d’accentuer sa lutte contre les cybermenaces. Un combat mené depuis plusieurs années et renforcé ces derniers mois par la création opérationnelle, en août 2021, du ComCyberGend, le commandement de la gendarmerie dans le cyberespace.

Fort de ses 7 000 cyber-enquêteurs (10 000 d’ici fin 2022) et de compétences tant sur le volet de l’investigation que celui de l’expertise, le ComCyberGend s’inscrit, notamment grâce à cet accord, dans sa stratégie d’une proximité numérique accentuée de la gendarmerie auprès de la population.