2007 : L'IRCGN devient le premier laboratoire de criminalistique français à être accrédité COFRAC

Depuis les 1er octobre 2007 et 1er juin 2010, les Sections Laboratoire et Santé Humaine du COmité FRançais d’ACcréditation (COFRAC) ont respectivement accrédité l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale pour son fonctionnement général ainsi que pour 14 de ses départements criminalistiques (selon les exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 et inscrit sous le numéro 1-1916 et 8-2527). Cette accréditation est le résultat d’un long travail amorcé en 1996 avec la création de la Cellule d’Assurance Qualité.

 

Cofrac

Cofrac

(accréditation n°1-1916 et 8-2527- Portées disponibles sur www.cofrac.fr)

Que signifie cette accréditation ?

Premier laboratoire de criminalistique accrédité en France, l’IRCGN assoit ainsi son expertise et son savoir-faire à un niveau national et international. Grâce aux accords multilatéraux dont le COFRAC est signataire, une accréditation obtenue en France peut ainsi être reconnue en Europe et dans le monde.

Une accréditation du COFRAC reconnait et atteste des compétences et de l’impartialité des organismes au niveau national voire international. En France, il est le seul organisme désigné et reconnu par l’Etat pour délivrer des accréditations. Chaque accréditation a une portée spécifique, un périmètre bien défini en fonction du secteur et/ou de l’environnement normatif de l’organisme. L’accréditation est comparable à un processus d’audit qualité.

 

Assurance qualité à l’IRCGN aujourd’hui

Aujourd’hui renommé Service Assurance Qualité, ses missions ont évolué depuis sa création en 1996. En plus de la rédaction du manuel de qualité (Manuel Institut) et de la rédaction de procédures, ce service est chargé d’accompagner au quotidien les différents départements de l’Institut dans leur démarche d’amélioration. C’est un processus en perpétuel renouvellement du fait de l’évolution des techniques (création de nouvelles méthodes d’essai, formation des personnels, acquisition de nouvelles compétences…) mais surtout de l’évolution du système qualité et des normes françaises et européennes.

Rappelons que la politique qualité de l’IRCGN a pour objectifs permanents de :

  • fournir un service qui répond aux besoins des enquêteurs et magistrats, à savoir  satisfaire les demandes d’essais en fournissant des conclusions et résultats clairs et fiables dans des délais et avec des coûts acceptables ;
  • travailler en conformité avec le cadre juridique, les normes existantes et les bonnes pratiques développées par les groupes de travail de l’European Network of Forensic Science Institute (ENFSI) dont l’IRCGN est membre fondateur ;
  • établir la confiance tant dans l’aptitude de l’IRCGN à fournir des prestations d’essais de qualité que dans le maintien et/ou l’amélioration du processus qualité.

 

Revenir à 2004 : Une mini-révolution à l'IRCGN

Aller à 2010 : La création du Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale

Actualités


EUROPOL et SCRCGN une collaboration active et fructueuse

Une délégation de 16 officiers du SCRCGN conduite par le général...

Les produits de marquage codés au service de la santé

Dans le cadre de la pandémie Covid 19, les experts de l'IRCGN ont apporté...

Les experts du PJGN à Satory pour l’Edition spéciale du 14 juillet sur France2

VU SUR FRANCE 2 : " Reconstitution d'une scène de crime en direct"