GendLab 2019 : Internet of Things

Le 28 mai 2019, dans le cadre du Plan Stratégique Recherche et Innovation de l’Observatoire National des Sciences et des Technologies de la Sécurité (ONSTS), un séminaire de type OOS « one day – one topic seminar ») va se tenir au sein du Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale (PJGN).

« Internet of Things » (IoT) ou « Internet des objets » désigne le phénomène de connexion au réseau Internet de notre environnement quotidien : un téléphone, une montre, un réfrigérateur, une voiture, une enceinte mais également : une balance, un aspirateur ou encore une ampoule…

Si cette connexion permanente à Internet présente de nombreux avantages en matière d’accessibilité, de confort de vie, de supervision, elle n’est toutefois pas sans danger : intrusion via un système domotique, utilisation détournée d’objets connectés appartenant à des tiers, violation du droit au respect de la vie privée sont autant de menaces qu’il convient d’identifier et de prévenir. Mais bien que les auteurs d’infractions savent tirer profits des objets connectés, les experts de la gendarmerie disposent également du savoir-faire et des capacités techniques pour exploiter les IoT afin d’aider la justice à identifier les acteurs d’une scène criminelle. Toutefois participer au concours de la justice n’est pas chose aisée : les objets connectés se déclinent en milliards d’exemplaires, en dizaine de milliers de format et en milliers de marques. Par conséquent, afin de permettre aux enquêteurs et aux magistrats d’exploiter certaines données contenues par ces objets intelligents et communicants, un travail d’analyse préalable considérable est nécessaire : un dialogue avec des spécialistes scientifiques ou universitaires de l’IoT et des échanges avec les industriels doivent être menés afin de pouvoir œuvrer, en toute légalité, pour la sécurité de l’habitation, de la ville et du citoyen connectés.

Le sujet des IoT n’échappe donc pas à la Gendarmerie nationale qui lui dédie des manifestations scientifiques de haut niveau. Un premier Gend’Lab, organisé par l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale (IRCGN) a été consacré aux éléments techniques des IoT le 18 octobre 2018 et une seconde édition, prévue le 28 mai 2019, sur le thème du « Smart building » poursuit cette réflexion en s’intéressant aux usages des objets connectés du quotidien : de la domotique à l’immotique, aux risques qu’ils induisent et aux solutions que les forces de l’ordre peuvent mettre en œuvre pour assurer la protection des biens et des personnes.

  

Informations et modalités inscription sur le programme prévisionnel en cliquant sur le fichier ci-après.

Actualités


Un nouveau labo mobile et deux covid-box au PJGN

Fort de son expérience en projection sur scène de crise tels que le...

la gendarmerie scientifique répond présent pour préserver la santé des Français

La revue "European Journal of Clinical Microbiology & Infectious Diseases (2020)...

Un nouvel écusson pour le SCRCGN

La création en 2015 du service central de renseignement criminel (SCRC) en...