GendSAG : un outil de collecte innovant permettant une analyse génétique directe et rapide

Conçu et breveté par l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale (IRCGNTM), GendSAG est un dispositif innovant permettant l’analyse instantanée d’ADN selon le concept « Sample And Go » (SAG). L’ADN contenu dans toutes substances de nature biologique peut ainsi être directement analysé juste après le prélèvement effectué à l’aide du dispositif réduisant ainsi la durée d’analyse de plusieurs heures.

Cette nouvelle technologie est principalement utilisée dans le cadre d’enquêtes judiciaires en permettant l’analyse instantanée de traces biologiques au plus près des scènes de crimes sanglantes, ou de catastrophes de masse afin d’en identifier rapidement les auteurs et les victimes.

                                                                                                                           écouvillon standard                                        GendSAG

L'analyse de traces biologiques

Actuellement, les prélèvements de traces biologiques sont réalisés à l’aide d’écouvillons standards. Ces derniers sont composés d’une tige en polyester recouverte de fibres de nylon qui jouent le rôle de collecteur de matériel biologique. Afin d’obtenir un profil génétique issu de ce matériel biologique prélevé, une phase d’extraction de l’ADN est essentielle afin de débarrasser l’échantillon de substances inhibitrice de PCR (Polymerase Chain Reaction – méthode d’amplification de l’ADN). L’ADN est ensuite amplifié afin d’en obtenir un nombre de copies suffisantes pour permettre son interprétation. Les produits de PCR sont analysés par électrophorèse capillaire et les données sont exploitées par les experts en identification humaine par empreintes génétiques. La durée d’exploitation d’un prélèvement biologique peut ainsi durer jusqu’à 8 heures.

  

Rôle et description de GendSAG

Cependant, lorsque le temps est un élément crucial, notamment dans le cadre du processus d'identification des victimes ou le traitement de scènes de crimes sanglantes, la collecte de traces et l’obtention des profils génétiques associés doivent être effectués de façon plus rapide afin d’orienter l’enquête judiciaire au plus vite. Pour ce faire, l'IRCGN a inventé et breveté un outil de prélèvement biologique de nouvelle génération et sa mise au point ainsi que son industrialisation sont réalisés en partenariat avec l’entreprise italienne Copan. Commercialisé sous l'appellation MicroFLOQTM, cet outil innovant présente les avantages de simplicité d’utilisation d’un écouvillon traditionnel tout en s’affranchissant de la durée d’extraction et par la même occasion de l'étape la plus sensible à la contamination. GendSAG permet ainsi l’obtention d’un profil génétique en moins de 2 heures.

Ce dispositif de collection, se présente sous la forme d'un micro-écouvillon composé de fibres synthétiques. Véritable micro-réacteur biologique, il possède la propriété de piéger l’ADN présent dans le support biologique prélevé tout en le rendant directement et instantanément disponible pour être amplifié par PCR avant l'étape de génotypage effectuée au moyen d'analyseurs conventionnels ou des dispositifs d'analyse rapide transportables.

Du fait de sa faible surface de contact, GendSAG permet de prélever avec une grande précision les microtraces biologiques de sang ou de cellules buccales et permet de préserver au maximum le matériel génétique présent sur le support essuyé, qui peut ainsi faire l'objet soit d'un nouveau prélèvement, soit d'une exploitation d'une autre nature comme l'identification du dessin papillaire des traces digitales ou la détermination de la nature biologique de la trace.

                                                                                                               prélèvement de sang avec GendSAG  / écouvillon standard

                                                                                                        

Pour conclure

De par son utilisation des plus simple, GendSAG permet de réduire les étapes manuelles, le coût de la main d’œuvre, des équipements et des consommables de laboratoire nécessaires pour réaliser des analyses génétiques à haut débit.

En supprimant l’étape standard d’extraction de l’ADN, les échantillons sont préservés de la contamination et peuvent ainsi être analysés directement au plus près de la scène de crime ou de catastrophe. En particulier, GendSAG est l'outil de prélèvement utilisé dans le nouveau laboratoire mobile et projetable d’analyses ADN rapide conçu et breveté par l’IRCGN.

Les délais d'obtention des résultats sont ainsi considérablement réduits tout en conservant les avantages d'une production d'analyses en série de plusieurs dizaines de prélèvements simultanément.

Actualités


Un nouveau labo mobile et deux covid-box au PJGN

Fort de son expérience en projection sur scène de crise tels que le...

la gendarmerie scientifique répond présent pour préserver la santé des Français

La revue "European Journal of Clinical Microbiology & Infectious Diseases (2020)...

Un nouvel écusson pour le SCRCGN

La création en 2015 du service central de renseignement criminel (SCRC) en...