Etablissements Scolaires

La gendarmerie nationale a élaboré une manœuvre globale visant à assurer la cohérence des actions menées par les unités dans le cadre d'une sécurisation accrue des établissements scolaires.

Reposant sur une étroite coordination partenariale (chefs d'établissement, CPE, EMS…) , la gendarmerie nationale agit à différents niveaux :

  • la mise en œuvre de surveillances et de contrôles aux abords des établissements ainsi que sur les axes habituellement fréquentés par les jeunes pour se rendre dans leur école, collège ou lycée ;

 

  • La réalisation de diagnostics de sûreté, en liaison avec les chefs d'établissement visant à accroître le niveau de sûreté des établissements (sécurisation des accès, accompagnement dans la mise en place de vidéoprotection,...) ;

 

  • La réalisation d'actions de sensibilisation à destination des élèves, des équipes éducatives et enseignantes ainsi que des parents sur différentes thématiques (citoyenneté, violences, harcèlement, addictions, risques liés aux nouvelles technologies,...);

 

Deux actions nationales sont menées :

   - le permis internet

   - le permis piéton

En accord avec le chef d'établissement, la mise à disposition d'un point écoute gendarmerie destiné à favoriser les contacts avec les élèves et leur dispenser en cas de besoin des conseils utiles et adaptés ;

 

Pour ce faire, la gendarmerie dispose :

  • d'un correspondant territorial prévention de la délinquance (CTP) au sein de chacune de ses unités accueillant du public. Il assure la fonction de correspondant "sécurité‑école" et est à ce titre un interlocuteur privilégié des directeurs et chefs d'établissements de son territoire ;

 

  • de 45 brigades de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) implantées en métropole et en outre-mer dont la mission est notamment de lutter contre le basculement des jeunes dans la délinquance.

 

Actualités


Loading...Loading...Loading...Loading...