Les multiples territoires des brigades. Penser les locaux de la brigade de demain(RGN 269)

Par le Général Olivier DUBOIS

"Tant par la dimension de son patrimoine que par la diversité de ses actifs immobiliers, l’État est un propriétaire singulier. Gestionnaire d’un foncier public important, la gendarmerie dispose d’un levier pour s’engager dans la réduction des coûts de structures et l’amélioration de la rentabilité de son parc, deux objectifs indissociables de la politique immobilière de l’État. Les professionnels du secteur engagent les dirigeants à passer d’une culture de la présence physique au bureau à une relation virtuelle, renforcée par les deux périodes récentes de confinement. Mais changer les façons de travailler qui touchent à des modèles culturels, à des habitudes générationnelles mais aussi à des questions d’organisation, est du domaine du temps long. Les technologies et les équipements de plus en plus performants ne peuvent à eux seuls répondre à cette évolution. Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles."

Document(s) lié(s):

Actualités


La place de la police municipale au sein du continuum de sécurité

Atelier de recherche le 9 décembre 2021, de 9h00 à 12h30, à...

Remise des Palmes académiques

Le Cdt Benoît Haberbusch, chef du Département Stratégie Recherche...