Manche : avec les gendarmes en renfort au Mont-Saint-Michel

  • DEPP Mont Saint Michel05.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel03.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel02.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel04.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel10.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel09.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel08.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel01.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel07.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel06.jpg
    © 
  • DEPP Mont Saint Michel05.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel03.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel02.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel04.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel10.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel09.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel08.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel01.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel07.jpg
    © GEND/SIRPA/B.LAPOINTE
  • DEPP Mont Saint Michel06.jpg
    © 

À l’instar de nombreux sites touristiques, le Mont-Saint-Michel et la baie qui l’entoure ne désemplissent pas lors de la période estivale. Pour faire face à cette augmentation démographique, la gendarmerie renforce sa présence avec le Dispositif estival de protection des populations (DEPP). Ainsi, au plus fort de la saison (du 18 juillet au 18 août), huit réservistes sont affectés au poste de gendarmerie du Mont-Saint-Michel, ouvert également hors-saison, pour patrouiller, à pied ou à vélo, sur et autour du Mont. Dans le cadre des brigades européennes, des policiers allemands et irlandais participent aussi à ces missions. Un poste à cheval, armé par deux gardes républicains, deux militaires d’active et deux réservistes de la Région de gendarmerie de Normandie, est également ouvert. Enfin, à la station balnéaire de Jullouville, sur la côte normande du Mont, huit réservistes et trois gendarmes de la Compagnie de gendarmerie départementale (CGD) d’Avranches arment le poste provisoire.