Recrutement universitaire sur concours (Bac +5)

Manager d'équipes, l'officier de gendarmerie est un décideur opérationnel de la sécurité qui met ses compétences au service du public. 

 

À noter : Durant sa carrière, il occupe des postes à responsabilités, variés et enrichissants, en métropole, en outre-mer comme à l'étranger. Disposant d'un sens de l'adaptation aigu et d'une grande disponibilité, l'officier de gendarmerie est un interlocuteur privilégié des autorités administratives, judiciaires, des élus et des acteurs économiques au plan local.  

 

La scolarité de deux ans (4 semestres) est ponctuée de stages en unités. Elle se déroule à l’École des officiers de la gendarmerie nationale à Melun (77). Le choix de la dominante et de l’affectation se fait selon le classement final.
 

Les élèves-officiers et officiers-élèves sont rémunérés de façon évolutive sur 2 ans : 1 755 € - 1 934 € - 2 026 € (à titre indicatif salaire net pour un célibataire sans enfant).   

En sortie d’école, le salaire d’un officier est de 2 790 € (à titre indicatif salaire net pour un célibataire sans enfant en province).

Un logement lui est attribué pendant sa scolarité mais aussi tout au long de sa carrière par nécessité absolue de service.

 

Trajectoires professionnelles des diplômés "Dirigeant de services opérationnels et fonctionnels de sécurité intérieure" :

Chronologiquement : temps de commandement 1°niveau (3 à 4 ans); temps de responsabilité 1
(3 à 4 ans) ; temps de commandement 2°niveau (3 à 4 ans)

Postes ouverts pour le 1er temps de commandement :

 ¤ commandant de peloton de gendarmerie mobile ( pour les recrutements universitaire, titre, scientifique, sous contrat-encadrement, interne ayant suivi la dominante maintien de l'ordre)

¤ commandant de brigade territoriale autonome ou de communauté de brigades ( pour les recrutements universitaire, titre, scientifique et interne ayant suivi la dominante sécurité publique générale)

¤ commandant de brigade de recherches ou commandant de division adjoint en section de recherches ou commandant de GOS ( pour les recrutements universitaire, scientifique, titre et interne ayant suivi la dominante police judiciaire)

¤ commandant de peloton motorisé ou de peloton d'autoroute ( pour les recrutements universitaire, scientifique, titre et interne ayant suivi la dominante sécurité routière)

¤ affectation au PJGN, au STSI2 ou Comcybergend (recrutement sur titre)

 

À noter : ¤ 125ème promotion : nombre de candidats inscrits : 456; nombre de candidats présélectionnés : 104; nombre de candidats reçus : 23. (Taux d'admission de 5,04%)
¤ 126ème promotion : nombre de candidats inscrits : 436; nombre de candidats présélectionnés : 91; nombre de candidats reçus : 24. (Taux d'admission de 5,50%)
¤ 127ème promotion : nombre de candidats inscrits : 505; nombre de candidats présélectionnés : 104; nombre de candidats reçus : 42. (Taux d'admission de 8,32%)
¤ 128ème promotion : nombre de candidats inscrits : 548; nombre de candidats présélectionnés : 63; nombre de candidats reçus : 23. (Taux d'admission de 4,20%)

 

Pour plus d'informations :

Site de recrutement de la gendarmerie nationale

La formation des officiers de la gendarmerie nationale

Actualités


Stage certificat élémentaire de montagne (CEM) “été” à Chamonix !

Durant deux semaines les élèves-officiers ayant satisfait au module...

Et un brevet de plus !

Parmi les élèves de la 128ème promotion, 19 ont participé...

Stage préparation au 1er emploi en vue

Depuis début mai, les officiers-élèves de la promotion «...