Classe préparatoire intégrée de la gendarmerie nationale (CPIGN)

 

La classe préparatoire intégrée de la gendarmerie nationale (CPIGN) prépare au concours d’officier de la gendarmerie nationale mais aussi aux concours de catégorie A de la fonction publique.

​​​​​​​

    

La scolarité de la CPIGN débute mi-août par une période d'incorporation militaire de quatre semaines se déroulant à l'EOGN puis au Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG) à Saint-Astier.

 À partir de mi-septembre, les élèves suivent une préparation académique de haut niveau et adaptée, en partenariat avec l’Institut d’études judiciaires (IEJ) Pierre Raynaud de l’université Paris II Panthéon- Assas.

Ils bénéficient également d'un accès aux ressources et à l’expertise de l’École ainsi que de l'encadrement permanent de deux militaires de la gendarmerie.

La CPIGN assure ainsi un suivi individualisé, complété par un tutorat réalisé par des officiers de gendarmerie expérimentés.

L'année scolaire est rythmée par des évaluations régulières écrites et orales.

Au printemps, un stage de formation en intervention professionnelle et en connaissances générales est réalisé en vue de la préparation spécifique aux épreuves orales.

 

Conditions d’admission

 

- Être âgé de moins de 26 ans au moment du dépôt de dossier ;

- Être de nationalité française ;

- Être apte physiquement ;

- Être titulaire d’un diplôme ou titre conférant le grade de master ou d’un diplôme ou titre homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles au niveau I à la date d’intégration à la CPIGN.

 

Conditions de ressources

 

L’entrée en classe préparatoire intégrée de la gendarmerie nationale est soumise à des conditions de ressources :

- Revenu fiscal de références (RFR) du candidat et/ou de ses parents de 33100 euros par an ;

- Candidat titulaire d’une bourse ou demandeur d’emploi répondant aux conditions de ressources.

 

Épreuves du recrutement

 

 

Les élèves bénéficient d’un accompagnement permanent encadré par deux militaires de la gendarmerie, suivent une courte formation militaire destinée à les acculturer à la militarité et à leur nouvel environnement ; ils ont un suivi individualisé, complété par un tutorat réalisé par des officiers de gendarmerie expérimentés.

 

Ils disposent d’un statut militaire rémunéré car en intégrant la CPIGN, les élèves signent un contrat de 2 ans en qualité de gendarme adjoint volontaire ; ils perçoivent un revenu mensuel d’environ 1000 euros avec une prime d’alimentation et sont hébergés en colocation, à titre gratuit, à Paris (7e arrondissement).

Ils bénéficient d’un « pass navigo » leur permettant de se déplacer facilement à Paris et en Île-de-France.

 

Le dépôt des dossiers de candidature est ouvert du 15 février au 6 juin 2020 sur https://www.lagendarmerierecrute.fr (Sélection sur étude du dossier du candidat, épreuves et entretien).

 

Taux de réussite moyen par CPI

 

 

Choix du candidat à la fin de la formation 

 

Actualités


L’EOGN s’ouvre sur le monde !

Jeudi dernier, 26 officiers-élèves des pays amis (OEPA) de 16 pays...

Un bol d’air frais breton !

Durant trois semaines, les élèves-officiers du 2ème groupement...

Une journée au sein de la Direction de l’immobilier de l’état (DIE) !

Lundi 12 octobre, 16 officiers-élèves du corps technique et administratif...