Classe préparatoire intégrée de la Gendarmerie Nationale (CPIGN)

En 2010, la Gendarmerie nationale décide de créer la classe préparatoire intégrée de la gendarmerie nationale. La CPIGN prépare aux concours d’officier et de sous-officiers de la gendarmerie nationale, mais aussi aux concours de catégorie A de la fonction publique.

Depuis sa création, 155 élèves l’ont intégrée, répartis en 10 promotions. Parmi eux, 66 ont rejoint l’EOGN et 52 une École de sous-officier de gendarmerie (ESOG). Le taux de réussite des 10 premières promotions s’élève à 86%.

Rattachée organiquement à l'EOGN, la CPIGN est localisée à Paris, au sein de la caserne Babylone de la Garde républicaine. Elle est en partenariat avec l’Institut d’études judiciaires (IEJ) Pierre Raynaud, de l’université Paris II Panthéon- Assas.

Chaque année, le dispositif offre 20 places (au maximum) à de jeunes étudiants. Les élèves sélectionnés souscrivent un contrat de deux ans en qualité de GAV. Ils disposent donc d’un statut militaire rémunéré, et perçoivent un revenu mensuel d’environ 1000 euros avec une prime d’alimentation. Ils sont également hébergés gratuitement en colocation au sein de la caserne, et bénéficient d’un « pass navigo » leur permettant de se déplacer facilement à Paris et en Île-de-France. En cas d'échec, ils peuvent représenter les concours. Notons que le redoublement permet d'avoir un poste à l'EOGN. 

J’ai décidé d’intégrer la CPI afin de me donner les meilleures conditions pour réaliser mon rêve : réussir le concours d’officier de gendarmerie. La CPI est une opportunité mais avant tout une chance, qu’il faut saisir. Elle permet de vivre à Paris, d’avoir une préparation de qualité, des cours dispensés par des professeurs investis et d’être rémunéré. Je suis satisfaite de mon expérience qui, quelle qu'en soit l'issue, me sera bénéfique pour ma vie future.
Anne-Sophie

militarité, dépassement de soi, cohésion

Formation

La scolarité de la CPIGN se décompose en deux phases :

  1. Elle débute mi-août par une période d'incorporation militaire de quatre semaines, qui se déroule d’abord à l'EOGN puis au Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG) de Saint-Astier.
     
  2. De mi-septembre à juin, les élèves suivent une préparation académique de haut niveau en partenariat avec l’IEJ Pierre Raynaud de Paris II Panthéon-Assas. Ils bénéficient d'un accès aux ressources et à l’expertise de l’EOGN afin de préparer les oraux des concours et les épreuves sportives. Ils bénéficient aussi de l'encadrement permanent de deux militaires de la gendarmerie (un officier et un gradé supérieur).

Les élèves suivent une courte formation militaire destinée à les acculturer à la militarité et à leur nouvel environnement. La CPIGN assure ainsi un suivi individualisé des élèves, renforcé par un tutorat avec les officiers supérieurs en scolarité à l’École de Guerre.

L'année scolaire est rythmée par des évaluations régulières écrites et orales. Au printemps, un stage de formation en intervention professionnelle et en connaissances générales est réalisé, en vue d'une préparation spécifique aux épreuves orales.

 Le déroulement est très simple : il faut suivre un rythme soutenu alternant cours, séances de sport intenses et exercices en commun. Chaque journée est difficile mais le bénéfice est immense. La CPI m’a fait découvrir physiquement et psychologiquement « le dépassement de soi ».
- Antoine

méthode, travail, culture

Candidater à la CPIGN

Le dépôt des dossiers de candidature est ouvert du 15 février au 15 mai 2021 sur le site de lagendarmerirecrute.fr.

Les candidats sont sélectionnés sur étude de leur dossier du candidat, puis sur épreuves (3 tests sur une demi-journée : test psychotechnique, test de connaissances générales et test de compréhension de textes), puis enfin sur entretien.

Actualités


Des nouvelles du stage de la 127ème promotion !

Les élèves-officiers de la 127e promotion ont rejoint leurs unités...

La veillée au Drapeau de la 127ème promotion

La veillée au Drapeau de l’École a eu lieu dans la nuit du...

Un moment tant attendu pour le 2ème groupement !

La semaine dernière, les officiers-élèves et élèves-officiers...