Le Peloton Motorisé d'Interception et d'Interpellation - PM2I (RGN 267)

Questions à Alexandre BON, capitaine, Garde républicaine

Mots-clés : unité de gendarmerie, France, maintien de l'ordre, MO, Gilet jaunes, peloton motorisé d'interception et d'interpellation, PM2I, Garde républicaine

"Suite aux manifestations des Gilets Jaunes, au cours de l’année 2019, de nouveaux modes d’action ont vu le jour chez les manifestants. Paris était chaque samedi le théâtre de leurs exactions. De petits groupes de « casseurs », mobiles et organisés,
mettaient à sac des magasins, attaquaient les succursales des banques et s’en prenaient au mobilier urbain. Ils frappaient leurs cibles et se dispersaient rapidement. La création du Peloton Motorisé d’Interception et d’Interpellation (PM2I) est une forme d’adaptation à l’action de ces adversaires au  maintien de l’ordre. C’est la raison pour laquelle nous avons voulu interroger le commandant de cette unité sur le fondement de sa création et ses formes d’action."

Document(s) lié(s):

Actualités


Juin 2021

Parution de La veille juridique N°97

Technologies numériques et acceptabilité sociale

FIC 2021: Le CREOGN co-organise l'atelier PhilosoFIC mercredi 8 septembre 2021,...

Cybersécurité et espace numérique : quelles priorités pour la prochaine Présidence française de l'Union européeenne ?

FIC 2021: Le CREOGN co-organise l'agora parlementaire jeudi 9 septembre 2021, de...