COVID-19 : les quatre étapes du déconfinement

Le président de la République, Emmanuel Macron, a souhaité que la levée des mesures de freinage soit progressive, afin de continuer à ralentir le rythme de progression du virus. Le Gouvernement a ainsi annoncé quatre étapes de réouvertures progressives, avec toutefois la possibilité d’avoir recours à des « freins d’urgence » dans les territoires où le virus circulerait trop.

Le président de la République a souhaité donner la priorité à l’éducation avec, dès le 26 avril 2021, la réouverture des écoles (« étape zéro »), suivie de quatre étapes de réouvertures progressives :

  • 3 mai : fin des attestations et des restrictions de déplacement.
  • 19 mai : couvre-feu repoussé à 21h et réouverture des commerces, des terrasses, des musées, des salles de cinémas et des théâtres avec des jauges limitées.
  • 9 juin : couvre-feu à 23h et ouverture des cafés et restaurants en intérieur et des salles de sport. Assouplissement du télétravail, en concertation avec les partenaires sociaux au niveau des entreprises.
  • 30 juin : fin du couvre-feu.

Le Gouvernement a toutefois averti que ces mesures nationales pourront être tempérées par des « freins d’urgence » dans les territoires où le virus circulerait trop (taux d’incidence supérieur à 400 infections pour 100 000 habitants ; augmentation brutale du taux ; risque de saturation des services de réanimation).

Ces mesures seront précisées dans le cadre d’une « grande phase de concertation » sur l’agenda et les protocoles de réouverture, comme l’a annoncé le président de la République. Cette grande concertation sera faite auprès de trois groupes d’acteurs mobilisés : les parlementaires, l’ensemble des partenaires sociaux et des professionnels des secteurs concernés et les élus des territoires. Ce travail de concertation donnera lieu à une présentation de mesures détaillées par le Premier ministre, au cours de la semaine du 10 mai.

Actualités


Loading...Loading...Loading...Loading...