COVID-19 : le gouvernement instaure des zones d’alerte sur le territoire national

Afin de lutter de manière plus ciblée contre l’épidémie de coronavirus, le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a annoncé, mercredi 23 septembre, la mise en place de zones d’alerte engendrant différentes restrictions en fonction des seuils.

Alors que le nombre de personnes contaminées par la COVID-19 augmente sensiblement depuis plusieurs jours, le gouvernement a décidé de diviser le territoire national en trois niveaux d’alerte pour mieux lutter contre le virus localement. Ces derniers sont déterminés en fonction de trois critères : le taux d’incidence (nouveaux cas) dans la population, celui observé chez les personnes âgées (plus vulnérables) et la proportion de malades du coronavirus dans les services de réanimation. Les trois seuils emportent des restrictions qui entreront en vigueur dès le 28 septembre 2020.

 

- La zone d’alerte (ancienne « zone rouge ») correspond aux endroits où le « virus circule nettement ». Dans ces territoires, les rassemblements sont limités à 30 personnes maximum et les préfets peuvent prendre d’autres mesures si besoin.

 

- La zone d’alerte renforcée où le « virus circule fortement ». Les événements s’y tenant sont limités à 1000 personnes maximum et les grands événements déclarés y sont interdits. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits dans l’espace public. Les salles des fêtes et salles polyvalentes doivent fermer, ainsi que les bars et restaurants à partir de 22 heures.

 

-La zone d’alerte maximale lorsque « les conséquences sont déjà lourdes sur le système sanitaire ». Elle emporte la fermeture des bars et restaurant, ainsi que de tous les établissements recevant du public, sauf s'il existe un protocole sanitaire strict. Les théâtres, musées et autres lieux culturels ne sont donc pas concernés. Si la situation ne s’améliore pas, la zone pourra être placée en état d’urgence sanitaire.

 

Retrouvez ici l’ensemble des données concernant l’épidémie de COVID-19 mises à disposition par le gouvernement.

Actualités


Loading...Loading...Loading...Loading...