Officier du Corps Technique et Administratif – Officier des Armées

Le concours Officier du Corps Technique et Administratif - Officier des Armées (OCTA OA) s’adresse aux officiers des Armées qui souhaitent rejoindre la Gendarmerie nationale. Il a lieu une fois par an, entre les mois de janvier et avril.

Le concours OCTA OA est réservé aux officiers des Armées. Pour pouvoir le passer, vous devez, au 1er janvier de l’année du concours, répondre aux conditions suivantes :

  • être âgé de 35 ans au plus ;
  • être du grade de capitaine ou officier de grade correspondant (lieutenant inscrit au tableau d’avancement possible) ;
  • compter au plus huit ans d’ancienneté dans ce grade.

Les capitaines sous contrat sont donc autorisés à concourir.

Avant la première épreuve du concours :

  • être de nationalité française ;
  • être capitaine ou officier de grade correspondant.

Attention : vous ne pouvez pas vous présenter plus de trois fois au même concours.

Dérogations à l’âge, au diplôme ou au sport

Vous avez un ou des enfants, êtes sportif de haut niveau ou justifiez d’une expérience de volontariat dans les armées ? Lors de la constitution de votre dossier, vous devrez ajouter le(s) formulaire(s) suivant(s) et les pièces justificatives nécessaires pour bénéficier de dérogations.

Vous êtes militaire blessé en service ou en congé maternité ? Vous pouvez être dispensé d’une ou de plusieurs épreuves de sport.

Les inscriptions se font en ligne. Elles ouvrent en général entre septembre et décembre de l’année précédant les épreuves écrites. Pour constituer votre dossier, vous devrez vous munir des documents suivants :

  • une lettre de motivation (manuscrite ou non) adressée au ministre de l'Intérieur ;
  • un curriculum vitae  ;
  • un certificat médical militaire renseigné par un médecin militaire mentionnant l'aptitude à servir dans le corps des officiers de gendarmerie et l'absence de contre-indication à la pratique des épreuves sportives du concours, datant de moins d'un an à la date du dernier jour des épreuves d'admission.

À noter : vous présentez une infirmité résultant d'une blessure, d'un accident ou d'une maladie imputable au service ? Faites établir un certificat médical par le médecin militaire précisant de quelles épreuves sportives vous êtes dispensé.

  • un curriculum vitae ;
  • une lettre de motivation, manuscrite ou non (adressée au ministre de l'Intérieur) ;
  • une pièce d’identité ;
  • un certificat médical militaire datant de moins d’un an rempli par un médecin militaire et attestant de votre aptitude à servir dans le corps des officiers de gendarmerie, sans contre-indication à la pratique des épreuves sportives du concours ou, en cas de dispense, le certificat médical rempli vous dispensant des épreuves ;
  • les documents devront être datés, signés et tamponnés : un état signalétique et des services militaires (ou une fiche de synthèse du système d'information des ressources humaines (SIRH) propre à chaque armée), les notations annuelles des trois dernières années, un état signalétique et des services militaires (ou une fiche de synthèse du système d'information des ressources humaines (SIRH) propre à chaque armée, un relevé des récompenses et des punitions ;
  • une photographie d'identité en couleur.

Les épreuves écrites se déroulent sur une journée, aux alentours du mois de janvier. Vous passerez deux épreuves :

Culture générale

4 heures, coef. 5, note éliminatoire inférieure à 5/20

Cette épreuve est destinée à mettre en relief vos connaissances et vos idées personnelles, ainsi que vos qualités rédactionnelles, de clarté d'esprit, de jugement et de méthode. Vous aurez à rédiger un devoir sur une question d'intérêt général ou d'actualité.

Synthèse de dossier

4 heures, coef. 5, note éliminatoire inférieure à 5/20

Vous devrez rédiger une note de synthèse de 600 mots sur un dossier d’une quarantaine de pages portant sur sujet d’ordre général.
Votre note devra être construite selon un plan classique (introduction, développement, conclusion) et être dénuée d'appréciation personnelle.

Après les écrits, vous serez convoqué par le Centre de Sélection et de Concours (CSC) pour une visite médicale dans le centre militaire le plus proche de votre domicile, afin de déterminer votre aptitude physique à devenir officier de gendarmerie.

Si vous êtes déclaré inapte temporaire par le médecin militaire, vous pourrez tout de même vous présenter à la phase d’admission, le temps que votre aptitude définitive soit évaluée.

La phase d’admission se déroule à l'École des Officiers (EOGN) à Melun sur deux journées non-consécutives au mois de mars. Elle est constituée de plusieurs épreuves :

Entretien et tests avec un psychologue

Non noté

Cet entretien et ces tests écrits visent à éclairer le jury sur votre équilibre émotionnel et votre adaptabilité à la carrière d’officier du corps technique et administratif. Ils ne nécessitent aucune préparation particulière.

Oral d’aptitude

20 minutes de préparation, 30 minutes d’entretien, coef. 6, note éliminatoire inférieure à 8/20

Vous passerez ensuite un entretien individuel sur un sujet de culture générale tiré au sort. Après une préparation de 20 minutes, vous exposerez vos idées pendant dix minutes, et poursuivrez par un dialogue avec le jury.

À noter :

vous avez la possibilité de tirer un second sujet. Le temps du choix entre les sujets sera cependant décompté de votre temps de préparation.

Langue étrangère

20 minutes de préparation, 30 minutes d’entretien, coef. 2, pas de note éliminatoire

Vous pouvez choisir entre les langues anglaise, allemande, espagnole ou italienne. Après tirage au sort du texte support de l'interrogation (généralement un article de presse), vous devrez traduire un texte en français, puis commenter ce texte et dialoguer avec l’examinateur dans la langue étrangère que vous aurez choisie.

L’usage du dictionnaire est interdit.

Épreuve de sport

Moyenne coef. 2, note éliminatoire : moyenne des notes inférieure à 5/20

Les épreuves sportives ont pour but d’évaluer votre résilience, votre capacité à vous dépasser et votre résistance physique, en prévision des situations que vous pourriez rencontrer à l’école de gendarmerie et plus tard, dans le cadre de vos fonctions.

Les épreuves sportives sont :

  • une épreuve de natation (50 mètres chronométrés en nage libre) ;
  • une épreuve de course de demi-fond (3 000 mètres chronométrés sur piste d’athlétisme) ;
  • une épreuve de tractions ou pompes + gainage.

Je suis admis !

Vous serez convoqué par l’École des Officiers de la Gendarmerie nationale (EOGN). L'incorporation a lieu au mois d’août et vous devrez vous munir de l’équipement demandé par l’école. 

En cas d'inaptitude temporaire lors de la visite médicale avec le médecin militaire, vous devrez subir des examens complémentaires afin de déterminer votre aptitude définitive. 

Aucun report de scolarité n’est possible. 

Je suis sur la liste complémentaire

La liste peut être activée jusqu’à deux mois après la date d’incorporation.

Les métiers de l'officier du corps technique et administratif