Les aides

1) Remboursement, sous certaines conditions des frais de préparation à la reconversion :
 • cycles d’enseignement,
 • validation des acquis de l’expérience (V.A.E).
 
 2) Congés de reconversion :
 • pendant le congé de reconversion qui peut vous être proposé lors de votre dernière année de contrat, vous serez toujours en activité, percevrez votre solde, et continuerez à bénéficier d’aides en matière d’hébergement,

 • au cours de ce congé, vous pouvez bénéficier :
 - d’actions de formation : diplômantes, qualifiantes, pour la plupart gratuites, dans de nombreux domaines (sécurité, transport, logistique, métiers du bâtiment, de la restauration, secrétariat…)
 - d’aides d’accompagnement, auprès d’opérateurs (Pôle Défense Mobilité ou d’entreprises.)
 Au sein de votre région, un conseiller en emploi du Centre d’Orientation Reconversion est à votre écoute pour vous conseiller dans votre choix, vous aider à valider votre projet professionnel. Il vous accompagnera dans vos démarches, vous aidera à réaliser votre CV, votre lettre de motivation, et à vous préparer à vos entretiens d’embauche.
 
 3) Aide au reclassement :
  • jusqu’à 3 ans après avoir quitté la gendarmerie, vous pouvez bénéficier de l’accès aux offres d’emploi et de la mise en contact avec des employeurs potentiels.
 Au sein de votre région, un conseiller en emploi du centre d’orientation reconversion est à votre écoute pour vous conseiller dans votre choix, vous aider à valider votre projet professionnel. Il vous accompagnera dans vos démarches, vous aidera à réaliser votre CV, votre lettre de motivation, et à vous préparer à vos entretiens d’embauche.

Actualités


Article RH - 5 conseils aux candidats pour relancer efficacement un recruteur

Comment faire pour relancer un recruteur auquel on a envoyé sa candidature...

Le saviez-vous !!! Les compétences les plus recherchées en 2020

Les compétences les plus recherchées par les entreprises françaises...