Ouverture des inscriptions aux concours "OG titres" et nouveau "OG-SCIentifique"

Du 01/09/2020 au 11/01/2021 s'ouvrent les inscriptions aux concours d'officiers de Gendarmerie.  Avec la création cette année, du concours OG-SCIentifique, une nouvelle voie permettra d'intégrer la gendarmerie scientifique à l'instar de l'historique concours OG Titres.  

Pour candidater, il faut être âgé de vingt-sept ans au plus et être titulaire d’un diplôme de niveau 1. Autrement dit, un diplôme ou titre de niveau minimum bac+5, tel qu’un diplôme d’ingénieur ou de master II.

Les candidats ont rendez-vous sur le site internet la gendarmerie recrute  pour s'inscrire  (onglet Inscription > Officier EOGN OG Titres et/ou OG SCI ) .

> Le Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale (PJGN) recrute de nouveaux experts !   

Vous aimez les sciences ? Vous aimez l'aventure ? Vous aimez le sport ? Vous souhaitez évoluer dans un corps d’encadrement supérieur de l’État ? La communauté militaire vous attire ? Ou vous avez envie de vous engager pour la sécurité des Français ? Alors votre avenir s'annonce bien, le pôle judiciaire de la gendarmerie nationale recrute ! On vous attend !

Au sein d'un pôle pluridisciplinaire de dernière génération, votre future équipe se composera d’ingénieurs et de techniciens officiers, sous-officiers et de personnels de statut civil passionnés par les sciences forensiques (au service de la Justice).

 

 

Les inscriptions aux concours d'officiers de Gendarmerie sont ouvertes 

 ---> du 01/09/2020 au 11/01/2021 <---

(voir l’arrêté publié mercredi 26 août 2020 au Journal officiel )

Connectez-vous sur le site : https://www.lagendarmerierecrute.fr/Inscription/Officier-de-la-gendarmerie2

 

 > Un nouveau concours  : le concours "OG SCIentifique"

La création de ce nouveau concours "OG SCIentifique" a été officialisée avec un arrêté publié dimanche 23 août au Journal officiel. Pour candidater, il faut être titulaire d’un diplôme de niveau I (ou, depuis 2019, de niveau 7 suivant le nouveau cadre national des certifications professionnelles). Autrement dit, un diplôme ou titre de niveau minimum bac+5, tel qu’un master ou un diplôme d’ingénieur.

Ce concours scientifique pour les officiers est bien un nouveau concours qui vient s'ajouter au concours OG titres. Il est le pendant scientifique du concours OG-Universitaire (qui s'adresse aux juristes et titulaires d'un master II en sciences humaines et  sociales).

A noter : Les candidats peuvent postuler pour les deux concours OG-TItres et OG-SCIentifiques la même année.

> Nouvelles épreuves

Concrètement, le nouveau concours scientifique débutera pour les candidats par des épreuves d’admissibilité :

  • Une première épreuve quatre heures, au cours desquelles les candidats réalisent une synthèse de dossier (notée coefficient 4).
  • Une seconde épreuve de connaissances générales d’une heure. Notée coef.3, elle consiste en un questionnaire à choix multiples de 100 questions de culture générale.
  • Enfin, une troisième épreuve portera sur un cas concret scientifique. L’arrêté précise qu’il s’agit de vérifier “si le candidat est capable de mobiliser des connaissances scientifiques et techniques pour conduire une analyse systémique, élaborer et exploiter des modèles de comportement permettant de décrire et/ou quantifier les performances globales et détaillées d’un système ou d’une situation, à partir d’une suite de problèmes pluri-technologiques”. D’une durée de 2h30, elle est notée avec un coefficient 8.

Les candidats admis pour les épreuves d’admissions doivent ensuite prouver leurs mérites à travers trois épreuves:

  • Une épreuve d’aptitude générale, d’une durée de cinquante minutes, portant sur la personnalité du candidat, sa culture générale ou encore sa vivacité d’esprit. Cette épreuve prend la forme d’un entretien individuel avec un psychologue et d’un entretien individuel avec le président du jury, assisté de deux examinateurs. C’est l’épreuve centrale pour l’admission (coefficient 12).
  • Une épreuve de langue étrangère, notée coefficient 3.
  • Des épreuves sportives, notées également coefficient 3.

La création de ce concours scientifique ne devrait pas surprendre. La Gendarmerie recherche davantage de profils scientifiques. En 2019,  elle comptait près de 500 docteurs et ingénieurs. Un chiffre qui devrait être amené à grandir encore.

 

 > Le concours OG sur titres

Le concours sur titres, s’adresse aux diplômés niveau ingénieur ou master dans la liste des filières suivantes :

- Systèmes d'information et génie logiciel.
- Sécurité des systèmes d'information et des réseaux
- Systèmes de radiocommunication et de contre mesures électroniques.
- Électronique, systèmes embarqués, robotique.
- Intelligence artificielle et sciences des données.
- Outils et données géomatiques d'aide à la décision opérationnelle et/ou organisationnelle.
- Traitement du signal.
- Mathématiques.
- Sciences physiques.
- Sciences et mécaniques.
- Sciences des matériaux.
- Chimie analytique, chimie organique et chimie minérale.
- Biologie médicale, génétique médicale, biologie moléculaire, cytogénétique humaine.
- Toxicologie.
- Anthropologie.
- Entomologie.
- Ingénierie et management des projets.

 

Les conditions à remplir prévues à l'article 6 et au 2° de l'article 8 du décret du 12 septembre 2008 portant statut particulier du corps des officiers de gendarmerie pour postuler au concours OG TITRES pour l'année 2021 sont :

Au 1er janvier 2021 :
     – être âgé de 27 ans au plus (sauf dispositions relatives au recul ou à l'inopposabilité de la limite d'âge).

Avant la 1 ère épreuve du concours :
     – être de nationalité française
     – être en règle au regard des dispositions du code du service national

À la date d'admission à l’École des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN) début août 2021, être titulaire :
     – d'un titre d'ingénieur
     – OU d'un diplôme ou titre conférant le grade de master
     – OU d'un diplôme ou titre homologué au niveau I
     – OU d'un diplôme ou titre enregistré au registre national des certifications professionnelles au niveau I

 

Les candidats justifiant qu’ils accomplissent la dernière année d’études en vue de l’obtention du niveau exigé peuvent être autorisés à se présenter aux épreuves du concours. Les candidats ainsi autorisés à se présenter et ayant réussi le concours ne sont admis à l’École des officiers de la gendarmerie nationale que s’ils justifient de la possession du niveau exigé, avant la date fixée pour la rentrée qui suit immédiatement ce concours. Nul ne peut se présenter plus de trois fois au même concours (article 14).

  
Les conditions physiques et médicales d'aptitude exigées des candidats à l'admission en gendarmerie sont fixées par l'arrêté du 30 mars 2012 (NOR : IOCJ1205802A).

> Retrouvez tous les détails du concours "OG titres" dans l’arrêté publié mercredi 26 août 2020 au Journal officiel

 

 

> Calendrier des épreuves

Suivant les concours, les épreuves d’admission s’étaleront de mars à juin. Le détail du calendrier des épreuves est d’ores-et-déjà disponible sur les deux arrêtés d’ouvertures. Il est également publié sur le site de recrutement de la Gendarmerie.

Au total, la Gendarmerie ouvrent neuf concours pour le recrutement d’officiers de Gendarmerie (OG) et d’officiers du corps technique et administratif (Octa) de l’Arme pour l’année 2021.

  

Rendez-vous sur le site internet la gendarmerie recrute  pour s'inscrire  (onglet Inscription > Officier EOGN OG Titres) .

A très vite !

Document(s) lié(s):

Actualités


Un accident mortel avec délit de fuite élucidé en moins de 24 heures

Vendredi 28 août, dans le nord de la Charente, un chauffard percute deux...

Equidés mutilés : le commandant du SCRC sur BFM

Lundi 21 septembre 2020, le colonel Bouillie commandant le service central...

Opération de recrutement au PJGN

Le mercredi 23 septembre 2020, le Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale...