Les marchés du PJGN aux mains d'une civile

C., 56 ans, est attachée d'administration à la cellule juridique du Bureau d'Appui Opérationnel du PJGN.

Quel a été votre parcours avant d'intégrer le PJGN ?

12 ans de personnel civil de la Marine Nationale puis 21 ans au Ministère de l'Intérieur, à la Préfecture du Val d'Oise.

Qu'est ce qui a motivé ce choix de carrière dans le domaine judiciaire ?

Une annonce sur la Bourse Interministérielle de l'Emploi Public (BIEP) qui sollicitait une spécialiste des marchés publics au PJGN.

Quelles sont les missions de votre service ? Vos activités quotidiennes ?

Le Bureau d'Appui Opérationnel intervient dans toutes les missions de soutien aux "experts". La cellule juridique intervient aussi en accompagnement des toutes les sections du BAO.

Pensez-vous que votre profession vous contraint dans votre féminité ?

Pas en ce qui me concerne, puisque j'ai toujours dans mon vestiaire une paire de gants de travail, une tee-shirt de secours...et un mètre ruban!

Quelles sont les compétences nécessaires pour exercer ce métier ?

Je dirai qu'il ne s'agit pas de compétences mais de traits de caractère comme la diplomatie, la ténacité et le sourire.

Quels sont les défis que vous avez du relever en tant que femme lors de votre prise de fonction ?

Être mère, être fonctionnaire et faire partie de l'encadrement. 

Pensez-vous qu'être une femme soit un désavantage ou une force ?

Tout désavantage peut devenir une force, c'est tout à fait ce que j'ai appliqué tout au long de mes 37 ans de carrière.

Une affaire vous a-t-elle plus particulièrement marquée, notamment en tant que femme ?

37 années de carrière répartie sur 2 ministères et 8 postes, ponctuées par de très belles rencontres avec des hommes et des femmes passionnées par leur métier, voilà l'affaire, ma très grande chance !

Comment voyez-vous votre avenir ? Pensez-vous qu’il aurait été différent si vous aviez été un homme ? 

Mon avenir est porté par les opportunités que les experts me présenteront pour innover, pour pimenter mon métier d'acheteur, et me permettre de mieux servir. Qu'on soit un homme ou une femme, il s'agit d'une situation de fonctionnaire en activité.

Auriez-vous un conseil à donner aux jeunes femmes actives ?

Concours - Envie - Pugnacité - Jovialité - Dynamisme

Et ne jamais oublier les mots du poète : "La femme est l'avenir est de l'homme."

Actualités


Un accident mortel avec délit de fuite élucidé en moins de 24 heures

Vendredi 28 août, dans le nord de la Charente, un chauffard percute deux...

Equidés mutilés : le commandant du SCRC sur BFM

Lundi 21 septembre 2020, le colonel Bouillie commandant le service central...

Opération de recrutement au PJGN

Le mercredi 23 septembre 2020, le Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale...