Plateaux d'investigations


Le PJGN participe avec des plateaux dédiés aux investigations conduites par les unités territoriales et de recherches sur tout le spectre de la délinquance. L’association des compétences criminalistiques de l’IRCGN et des capacités d’enquête et d’analyse du SCRC sur ces plateformes permet d’effectuer quotidiennement des rapprochements, de déceler l’émergence de phénomènes sériels et ainsi de mieux lutter contre la criminalité sous toutes ses formes.

PIVPIV

Le plateau d’investigation véhicules (PIV)

Le guichet unique mis en place avec cette plate-forme traite les demandes des unités dans les affaires impliquant des véhicules. La réunion d’experts de haut niveau et les relations étroites avec les constructeurs automobiles français et étrangers permettent de répondre chaque année à plus de 15 000 demandes de géolocalisation, parfois en temps réel, ou d’identification de véhicules à partir des débris, de clés, de traces ou d’informations contenues dans les calculateurs embarqués. Unité projetable 24/24 et 7j/7 en appui aux investigations, le PIV a été cosaisi dans 24 affaires de trafics de véhicules en 2017. L’Observatoire central des systèmes de transports intelligents (OCSTI), installé au PJGN s’appuie sur le PIV dans sa veille sur les technologies liées au développement des véhicules connectés et autonomes.

PIXAFPIXAF

Le plateau d’investigation explosifs et armes à feu (PIXAF)

Le PIXAF apporte une aide technique aux enquêteurs dans l’identification des armes et leur traçabilité, tout en effectuant des rapprochements. Il est par ailleurs régulièrement engagé au profit des unités, notamment lors d’opérations de perquisitions portant sur des saisies importantes d’armes ou d’engins explosifs. Il peut s’appuyer pour ces comparaisons sur une des collections d’armes les plus importantes en Europe avec près de 12 000 références de tous calibres. Le plateau est également le point de contact national pour le suivi des vols, disparitions et transactions suspectes de précurseurs d’explosifs. Il traite chaque année plus d’une cinquantaine de signalements. 56 l’ont été en 2017, avec toute la sensibilité que cela représente au regard de la menace terroriste.

PIFIPIFI

Le plateau d’investigation sur la fraude à l’identité (PIFI)

Le PIFI permet de lutter plus efficacement contre la fraude documentaire et l’identité. Il procéde quotidiennement à l’analyse de documents et titres sécurisés. Il dispose pour cela des moyens optiques du laboratoire de l’IRCGN et d’un véhicule de projection, le LabDoc, équipé de matériels vidéo-spectral mobiles utiles à l’authentification des documents. Enfin, il anime le réseau des enquêteurs spécialisés de la gendarmerie répartis sur tout le territoire et engagés au profit des unités dans la lutte contre les faux documents. En 2017, le PIFI a effectué 257 rapprochements et a été cosaisi dans plusieurs enquêtes portant sur des tracs internationaux de faux documents.

Le Plateau d'Investigations à la Lutte contre la Fraude documentaire et à l'Identité (PIFI)

Le Plateau d’Investigations de lutte contre la Fraude documentaire et à l’Identité (PIFI) est la réponse pragmatique apportée...

Plateau d'investigation sur les explosifs et les armes à feu (PIXAF)

Associant les compétences de l'Institut de Recherches Criminelles de la Gendarmerie Nationale (IRCGN) (expertises en balistique et en explosifs),...

Actualités


Un accident mortel avec délit de fuite élucidé en moins de 24 heures

Vendredi 28 août, dans le nord de la Charente, un chauffard percute deux...

Equidés mutilés : le commandant du SCRC sur BFM

Lundi 21 septembre 2020, le colonel Bouillie commandant le service central...

Opération de recrutement au PJGN

Le mercredi 23 septembre 2020, le Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale...