Les produits accélérants

Les produits accélérants sont au cœur des analyses menées au laboratoire par les experts et techniciens de l'Unité d'Expertise Incendie.

En effet, comme expliqué dans cette présentation, la recherche de produit accélérants dans les résidus d'incendie est la principale mission au laboratoire de cette unité. Il s'agit au travers de ces analyses de déterminer et matérialiser l'éventuel caractère criminel de l'incendie.

L'acception commune du terme accélérant renvoie à liquide inflammable. Qu'en est-il dans la réalité ? Tous les liquides inflammables sont-ils des accélérants ?

 

Dans sa définition la plus large, la notion d'accélérant ne comprend pas uniquement les liquides inflammables. La définition acceptée du plus grand nombre précise qu' "Un accélérant est un combustible ou comburant, souvent un liquide inflammable, utilisé pour initier un feu ou pour augmenter la vitesse de propagation de l'incendie. Un accélérant est donc un produit utilisé pour initier ou accroître l'intensité ou la vitesse de propagation d'un feu " (NFPA 921).

  

La notion d'accélérant ne dépend alors non pas de la nature chimique du produit, mais de l'usage qui en est fait. Un amas de matériaux combustibles constitué à dessein et placé à un endroit critique ou sensible constitue en soit un accélérant.

  

Les liquides inflammables, qu'ils soient classés extrêmement inflammables à combustibles, demeurent toutefois le moyen de mise à feu le plus représenté en termes d'incendie volontaire. La mise en évidence de tels produits dans des résidus incendie ne doit pas de facto être interprétée comme la manifestation d'un acte délibéré.

 

En effet, de même que tous les accélérants ne sont pas forcément des liquides inflammables ou combustibles, tous les liquides inflammables présents sur une scène d'incendie ne sont pas nécessairement des produits accélérants. La définition précédente implique une volonté de faire usage du produit à des fins incendiaires pour que celui-ci soit qualifié d'accélérant. On voit donc qu'outre les résultats analytiques produits par le laboratoire quant à la nature des produits mis en évidence dans les résidus d'incendie, qu'il est nécessaire d'apprécier la légitimité de ces produits sur la scène d'incendie, dans la zone objet du prélèvement. La présence de certains produits peut s'expliquer de par l'activité normalement pratiquée sur les lieux ou par la nature des matériaux de mobilier ou construction constitutifs des lieux.

  

Les liquides inflammables employés comme accélérant sont principalement issus de la chimie du pétrole. Dans ce domaine les carburants sont le plus souvent employés. Toutefois d'autres distillats de pétrole comme les essences dites spéciales, white-spirit, kérosène, essence d'alkylats, solvants iso-paraffiniques, huiles minérales, etc ... peuvent être mis en évidence.

  

Parmi les produits accélérants utilisés, on recense de plus en plus de produit dits biosourcés. Cette recrudescence est concomitante des enjeux environnementaux actuels. La substitution des solvants pétroliers par des solvants d'origine naturelle, dans certaines applications détournées à des fins incendiaires, en est responsable.

Partant des produits présentant des formulations mixtes coupe pétrolière / composés biosourcés est devenue commune. Ici encore les carburants représentent une large part de cette catégorie puisque le supercarburant comme le gazole sont systématiquement bio-addtivés

Ainsi la formulation des produits disponibles sur le marché évolue, celle des produits accélérants suit cette évolution. Les connaissances des analystes en termes de compositions et d'applications doivent constamment être mise à jour. En particulier, il leur est nécessaire de rester vigilent quant à l'origine de certains composés. La dualité origine matricielle (endogène, i.e. imputable au support constituant l'objet du prélèvement) versus accélérant (exogène, i.e. apporté sur la scène) reste de mise alors même que les connaissances sur les nouveaux produits ou matériaux ne sont pas encore connus ou actualisés.

    

Actualités


Projection d'une équipe d'experts incendie à la Réunion

Au 6ème jour de lutte contre l’incendie du Maïdo à la Réunion,...

Le PJGN recrute un(e) apprenti(e) en communication scientifique

Vous aimez les sciences, toutes les sciences (de l'ingénieur et de l'homme),...