Développement et optimisation d'une méthode d'extraction et de dérivation des huiles végétales et graisses provenant de résidus d'incendies ou d'échantillons liquides par GC-MS

Mots clefs

Produits biosourcés – Huiles végétales – Acides gras – Méthylation – Esters méthyliques d’huiles végétales – Auto-échauffement – Chromatographie gazeuse – Spectrométrie de masse

Résumé 

Avec les préoccupations environnementales, de santé publique et économiques actuelles, de nombreux produits biosourcés, formulés généralement sur des bases d’huiles végétales apparaissent sur le marché. Ces produits peuvent par exemple être des nouveaux allume-feux, ou encore des solvants d’entretien ou de nettoyage ayant une formulation plus verte, … Or l'unité d'expertise Incendies, classiquement en charge de rechercher et d'identifier des produits dits accélérants tirés d'échantillons liquides ou de résidus d'incendie, se retrouve alors confrontée à l’apparition de profils chromatographiques différents, signant ces nouvelles formulations, qu’il faut être capable d’identifier.

Ces produits, non destinés à l'alimentation, sont le plus souvent transformés et additivés en vue de répondre à des critères de performance liés à leur emploi. L'estérification telle que la méthylation des acides gras contenus dans les corps gras est la première des transformations.

Pour rappel, les acides gras sont des molécules composées d'une chaîne carbonée simple munie d'une fonction carboxyle (-C(O)OH). On distinguera les acides gras insaturés des acides gras saturés dont la chaîne carbonée comporte une ou plusieurs double-liaisons. Plus un acide gras comporte de double-liaisons, plus sa propension à l'auto-inflammation augmente.

  

Acide palmitique - Acide gras saturé

  

Ce type de produit peut alors être sujet à l'auto-échauffement. Ce phénomène lié à une réaction chimique d'oxydation peut conduire dans certaines configurations à un incendie. L'analyste doit donc évaluer la propension du corps gras à s'auto-échauffer. Pour ce faire, il procède à son analyse détaillée.

La méthode d'essai développée sur cette thématique repose sur la technique séparative de chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse. Les corps gras subissent au préalable une réaction de méthylation. Les teneurs en esters méthyliques d'acides gras ainsi obtenues sont ensuite mesurées et pondérées.

 

 

Il s'agit, pour l’expert, de tenter de répondre aux questions suivantes : L'incendie est-il criminel ? Une origine accidentelle est-elle possible ? Le produit retrouvé chez, ou sur un suspect peut-il être rapproché de celui mis en évidence dans des prélèvements d'incendie ?

 

2019

Actualités


Loading...Loading...Loading...Loading...