Expert en technologies numériques

Un poste d'ingénieur expert de haut niveau en technologies numériques assistant au département informatique électronique (INL) est ouvert au sein du pôle judiciaire de la gendarmerie nationale (institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale) à Pontoise (95). Il est ouvert aux candidats titulaires a minima d'un diplôme d'ingénieur ou d'un master 2 en informatique, électronique, cryptologie ou mathématique ou présentant une expérience professionnelle avérée dans le même domaine.

Intérêt du poste et missions

Expert en technologies numériques, le titulaire du poste aura pour mission principale le développement de compétences techniques nouvelles dans la dé-protection logicielle/matérielle et/ou dans le reverse engineering.

Il devra mettre en place les outils d’analyse de données permettant au département INL d’exploiter au mieux les informations à sa disposition. Il devra pour ce faire être en mesure d’analyser les supports numériques et participer à des dossiers d’expertise comme soutenir techniquement les enquêteurs de la gendarmerie spécialisés en nouvelles technologies.

Il sera également chargé de définir et conduire la politique de veille technologique dans son domaine de compétence et de valoriser son action à un niveau national ou international en participant à des publications dans des revues ou en recherchant des partenaires.

 

Les compétences et connaissances attendues pour ce poste sont les suivantes :

- expérience ou goût particulièrement développé pour la sécurité informatique
- rétro-conception logicielle/matérielle (désassembleur, décompilateur, déboggeur, émulateurs, etc.).

- capacités de développement avancé (langages C/C++, Java, Python)

- connaissance d'un ou plusieurs des domaines innovants nécessaires au développement de l'activité (crypto, …)

- capacité avérée à acquérir de nouvelles compétences

- capacités confirmées d'analyse, de synthèse, de conception,de rédaction et travail en équipe

 

Les compétences dans ces différents domaines seront appréciées :

- conception et rétro-conception de circuits électroniques

- sécurité des composants électroniques

- circuit programmable (FPGA, microcontrôleur…)

 

En outre, le titulaire du poste devra disposer de capacités avérées à acquérir de nouvelles compétences ainsi que des capacités confirmées d’analyse, de synthèse, de conception, de rédaction et d’initiative. Il devra présenter un goût pour le travail en équipe.

   

Statut - Environnement

Le candidat sera recruté en qualité d’officier commissionné rattaché au corps des officiers de la gendarmerie. Contractuel dans la limite de dix-sept ans de services, il se verra proposer un contrat initial de cinq ans au grade de capitaine. Le statut de militaire commissionné est précisé par :

– l’article L. 4132-10 du code de la défense ;

– le décret no 2008-946 du 12 septembre 2008 modifié portant statut particulier du corps des officiers de la gendarmerie nationale ;

– le décret no 2008-959 du 12 septembre 2008 relatif aux militaires commissionnés ;

– l’arrêté du 21 janvier 2011 modifié fixant la liste des emplois d’officiers et de sous-officiers commissionnés recrutés au titre de l’article L. 4132-10 du code de la défense au sein de la gendarmerie nationale.

  

Les fonctions expert de haut niveau en technologies numériques assistant au département informatique du pôle judiciaire de la gendarmerie nationale exercées au sein de la gendarmerie par un officier commissionné sous-tendent les qualités fondamentales de l'état de militaire suivantes : neutralité et droit de réserve, très haute moralité, disponibilité, adaptabilité, loyauté et sens élevé du service.

  

Procédure de candidature

Les candidatures accompagnées d'une lettre de motivation et d'un curriculum vitae détaillé sont à adresser au département Informatique Electronique, die.dcin.ircgn@gendarmerie.interieur.gouv.fr

Actualités


EUROPOL et SCRCGN une collaboration active et fructueuse

Une délégation de 16 officiers du SCRCGN conduite par le général...

Les produits de marquage codés au service de la santé

Dans le cadre de la pandémie Covid 19, les experts de l'IRCGN ont apporté...

Les experts du PJGN à Satory pour l’Edition spéciale du 14 juillet sur France2

VU SUR FRANCE 2 : " Reconstitution d'une scène de crime en direct"