Coronavirus : le PJGN répond à l'appel aux dons de l'hôpital de son secteur

Lundi 23 mars, le PJGN a fait un don de matériel spécifique à la prise en charge de patients COVID-19 pour répondre aux besoins urgents de l'hôpital de Pontoise.

Face à la crise sanitaire qui bouleverse notre pays, les hôpitaux multiplient les appels aux dons. Le personnel soignant, en première ligne, manque de matériel spécifique tel que surblouses, charlottes, masques, tabliers... Les stocks sont au plus bas et les livraisons s'avèrent malheureusement trop rares et insuffisantes.

L’hôpital de Pontoise, à proximité immédiate du PJGN, se prépare à un afflux de patients COVID-19 ces prochains jours. Il souffre tout particulièrement de pénurie de matériel. La continuité du service est gravement mise en danger ... 

 

Don de surblouses, blouses, surchaussures chirurgicaux...

"Depuis le début de cette crise, il nous a semblé indispensable d’incarner nos valeurs plus que jamais, de faire preuve de solidarité, d’entraide et de soutien. L’hôpital de Pontoise est à côté du PJGN, nous ne pouvions pas ignorer son appel de détresse. " Général Patrick Touron, commandant le PJGN. 

Face à la pénurie de matériel à l'hôpital, il était tout naturel pour le Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale de réagir très vite en réaménageant les stocks du laboratoire de recherche de son institut (IRCGN) pour le partager. Ainsi, dès le lundi 23 mars, blouses, surblouses et surchaussures ont été livrées à l'hôpital René Dubos de Pontoise. Bien évidemment, tout en respectant les consignes de sécurité qui prévalent toujours.

Information sur le coronavirus en Francegouvernement.fr/info-coronavirus

Actualités


EUROPOL et SCRCGN une collaboration active et fructueuse

Une délégation de 16 officiers du SCRCGN conduite par le général...

Les produits de marquage codés au service de la santé

Dans le cadre de la pandémie Covid 19, les experts de l'IRCGN ont apporté...

Les experts du PJGN à Satory pour l’Edition spéciale du 14 juillet sur France2

VU SUR FRANCE 2 : " Reconstitution d'une scène de crime en direct"