Comment intégrer le PJGN ?

En septembre dernier, La commandante Elodie Walther, chef du bureau des ressources humaines du Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale (PJGN) a répondu aux questions d’emploipublic.fr concernant le recrutement au sein du PJGN.

Gendarmes

Au PJGN, le personnel comprend en majorité des officiers et sous-officiers issus du concours de la Gendarmerie Nationale. Les lauréats suivent leurs cours dans une école de la Gendarmerie Nationale comme par exemple l'école des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN). A l’issue de la formation, ils obtiennent un classement de sortie qui leur permet de choisir un poste sur une liste proposée. Si des postes sont ouverts au PJGN, ils peuvent donc l'intégrer dès leur sortie d'école.

Si aucun poste n’est proposé à l’issue de la formation les gendarmes, commencent une première partie de carrière sur le terrain et peuvent ensuite rejoindre le PJGN notamment grâce à leur expertise. Dans ce cas, ils remplissent une fiche de vœux, où ils adressent une demande pour le PJGN, l’IRCGN ou le SCRC.

Un cas particulier s’applique aux profils scientifiques qui peuvent être directement recrutés pour les besoins du service. Le concours sur titre permet notamment d’intégrer directement le PJGN grâce aux compétences scientifiques des candidats.

Des gendarmes adjoints volontaires sous contrat exercent également sur le site. Ils peuvent être affectés au sein du PJGN, de l’IRCGN ou du SCRC. Comme pour les officiers et sous-officiers, les postes sont à choisir sur une liste proposée en fin de formation en fonction du classement de sortie.

Personnels civils

Au sein du PJGN, on retrouve également du personnel civil composé en majorité de fonctionnaires. Ils ont réussi le concours d’un ministère, et ont ensuite postulé au PJGN. Par exemple, un agent est issu du ministère de l’Agriculture, mais en raison de ses connaissances scientifiques, il travaille au département Faune Flore Forensique (FFF) en qualité d’ingénieur en entomologie légale.

Quelques contractuels sont également présents pour des postes que les fonctionnaires ne peuvent pas honorer car ils requièrent des compétences spécifiques comme par exemple un diplôme d’ingénieur en chimie. Si le poste est vacant durablement, le PJGN à l’autorisation d’ouvrir un poste en CDD publié à la Bourse aux emplois de la fonction publique (BIEP).

Pour retrouver toutes les informations détaillées de cette interview rendez-vous sur le site d’emploi public.

-----

Voir les annonces de recrutement publiées sur ce site

Actualités


EUROPOL et SCRCGN une collaboration active et fructueuse

Une délégation de 16 officiers du SCRCGN conduite par le général...

Les produits de marquage codés au service de la santé

Dans le cadre de la pandémie Covid 19, les experts de l'IRCGN ont apporté...

Les experts du PJGN à Satory pour l’Edition spéciale du 14 juillet sur France2

VU SUR FRANCE 2 : " Reconstitution d'une scène de crime en direct"