Echanges bilatéraux en matière de renseignement criminel avec l'Australian Criminal Intelligence Commission (ACIC)

Le n°3 de l'Australian Criminal Intelligence Commission (ACIC) est venu à la rencontre du SCRC pour découvrir les méthodes et techniques françaises d'élaboration du renseignement criminel de la gendarmerie. L'occasion d'assister à la restitution des travaux d'une de ses collaboratrice participant à un stage d'analyse du renseignement criminel

Pontoise, le 1er décembre 2022 - Monsieur Tom HESTER, n°3 de l'Australian Criminal Intelligence Commission (ACIC) est venu à la rencontre du service central de renseignement criminel (SCRCGN) dans le cadre d'échanges bilatéraux en matière de renseignement criminel.

Cette visite lui a permis de découvrir les techniques françaises d'investigations spécialisées dans les domaines de la biométrie et du traitement de la donnée massive.

L'occasion également pour lui, d'assister à la restitution des travaux de l'une de ses compatriotes, collaboratrice, madame Northey, analyste à l'ACIC, qui participait à un stage avec une vingtaine d'analystes en renseignement criminel de la Gendarmerie nationale.
Cette journée a permis des échanges fructueux sur les méthodes et techniques d'élaboration du renseignement criminel.

austral.jpg

 

australi.jpg

 

australie.jpg

----

L'ACIC est l'agence nationale de renseignements criminels de l'Australie. Elle  travaille avec des partenaires chargés de l'application de la loi pour rendre l'Australie hostile à l'exploitation criminelle.

> en savoir plus sur l'ACIC

Actualités


Loading...Loading...Loading...Loading...