GendSAG, de l'innovation à la production

Conçu au sein de la division criminalistique biologie génétique de l'IRCGN et breveté par la Gendarmerie Nationale, le GendSAG, écouvillon de collecte ADN permettant une analyse génétique directe selon le concept « Sample And Go » (SAG) va être industrialisé.

Le général de corps d’armée Christian Rodriguez, major-général de la gendarmerie nationale, a signé le 17 novembre 2017 avec l’industriel Copan le partenariat organisant le transfert de technologies et la production de ce brevet par cette société qui l'a baptisé microFLOQ® Direct.

L’ADN de toute substance de nature biologique est extrait instantanément au cœur de l'écouvillon GendSAG. Réduisant ainsi la durée d’analyse de plusieurs heures, l'ADN collecté peut alors être directement amplifié et analysé, juste après le prélèvement. Réalisée dans un laboratoire conventionnel ou dans le laboratoire mobile d'analyse génétique de la gendarmerie nationale (LabADN), l'opération peut s'avérer particulièrement utile lors de catastrophes de masse, afin d’identifier rapidement les victimes.

Repéré par le conseiller scientifique du FBI américain, l'innovation gendarmerie a récemment fait l'objet d'un article scientifique. Et c'est désormais le laboratoire ERRMECe de l'Université de Cergy-Pontoise, en relation avec l'IRCGN et des partenaires européens, qui collabore à perfectionner GendSAG pour lui permettre d'élargir ses potentialités.

Actualités


Un accident mortel avec délit de fuite élucidé en moins de 24 heures

Vendredi 28 août, dans le nord de la Charente, un chauffard percute deux...

Equidés mutilés : le commandant du SCRC sur BFM

Lundi 21 septembre 2020, le colonel Bouillie commandant le service central...

Opération de recrutement au PJGN

Le mercredi 23 septembre 2020, le Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale...