Comment parler du confinement et du Coronavirus avec les enfants ?

Il est important de pouvoir parler de l’épidémie de Coronavirus avec les enfants, quel que soit leur âge. Les enfants se rendent compte que leurs repères se sont modifiés : arrêt de l’école, confinement, présence des parents permanente, plus de contacts avec leurs copains/copines/proches…

Vous trouverez ici, les conseils du Dr Nicolas Gaud, pédopsychiatre , CHU de Lille édité dans la revue CNR (Centre national de résilience). 

Sources : Recommandations de l’American Academy of Child & Adolescent Psychiatry, www.aacap.org, Perrine Grandgenèvre, psychologue Education Nationale.

Il est important de pouvoir parler de l’épidémie de Coronavirus avec les enfants, quel que soit leur âge. Les enfants se rendent compte que leurs repères se sont modifiés : arrêt de l’école, confinement, présence des parents permanente, plus de contacts avec leurs copains/copines/proches…

Ils repèrent que les adultes sont plus inquiets, parfois plus irritables et qu’eux aussi supportent parfois mal le confinement.

Si on ne leur parle pas de ce qui se passe, ils risquent d’être angoissés, se faire des idées fausses et catastrophistes ou même penser qu’ils ont fait quelque chose de mal.

> Les grands principes du dialogue avec les enfants

1. Créer un espace de dialogue ouvert et sécurisant, sans forcer l’enfant à parler de ces sujets si l’on sent qu’il n’y est pas prêt

2. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse

3. Répondre aux questions le plus honnêtement possible. Si un enfant pose une question c’est qu’il est prêt à entendre la réponse

4. Chez les plus petits, les questions sont souvent indirectes : ils interrogent plutôt les modifications de leurs repères, de leurs habitudes et veulent savoir où est leur instituteur.trice, leur copain (…). Il faut se saisir de ces interrogations pour expliquer simplement de ce qui se passe (même si on a l’impression que notre explication est compliquée pour un enfant si jeune)

5. Utiliser des mots simples et directs, ainsi que des concepts adaptés à leur âge

6. Les explications doivent se baser sur des faits réels et il convient d’éviter de lui donner nos interprétations, parfois anxieuses, de la situation

7. Éviter d’utiliser des métaphores (surtout avant 6 ans), qui risquent de rendre floue la compréhension du phénomène.

8. Les enfants vont surtout s’inquiéter pour leur environnement proche (maison, famille, copains/copines, école, instituteur.trice)

9. Les enfants risquent de poser la même question plusieurs fois : il faut se préparer à y répondre à plusieurs reprises sans s’énerver (c’est ainsi que l’enfant « enregistre » l’information)

10. Reconnaître que leurs questions et leurs inquiétudes sont légitimes : il est normal de s’inquiéter et de s’interroger

11. Reconnaître et valider leurs émotions et leurs réactions

12. Ne pas faire de promesses non réalistes

13. Utiliser des supports visuels pour illustrer nos explications

14. Éviter d’anticiper les réactions potentielles de l’enfant ou de lui attribuer vos propres émotions

15. Si l’enfant change de sujet, c’est qu’il ne souhaite plus en parler pour l’instant

16. Les enfants culpabilisent facilement et pensent souvent que, lorsque leur environnement change, ils en sont responsables. Il est important de pouvoir ajuster son propos pour lever ce type d’interprétation

---

> Les principales questions des enfants au sujet du Coronavirus

Pourquoi je ne peux plus aller à l’école ?

C’est une décision du Président de la République, le chef des français, afin de limiter la propagation du virus. Dans les écoles, mêmes celles des grands, il y a beaucoup de personnes qui sont regroupées et plus on est proches, plus on risque de se transmettre le virus.

Pourquoi je ne peux plus sortir de chez moi ?

Là aussi, c’est pour éviter que le virus ne se propage de trop. C’est ce qu’on appelle le confinement.

Le confinement n’est pas une punition, c’est une mesure de protection.

Pourquoi voit-on beaucoup la police dans les rues ?

La police est là pour assurer la protection des habitants. Par sa présence, elle permet aussi de vérifier que chacun respecte les règles de confinement.

Pourquoi ne faut-il plus s’embrasser pour se dire bonjour ?

On explique aux enfants que la propagation de ce virus se fait par la salive. On les informera aussi qu’ils peuvent l’attraper mais que ce n’est pas forcément dangereux pour eux. En revanche, ils pourraient le transmettre à d’autres personnes et c’est ce qu’on veut éviter, parce que pour d’autres personnes (âgées ou fragiles), cela pourrait être plus grave. C’est aussi pour cela qu’il faut tousser dans le creux de son coude.

------

Télécharger le document

-----

Voir aussi...

> Une sélection info sur le coronavirus

  • Les enfants ont la parole sur FranceInfo junior…

En famille, le confinement est plus ou moins facile à vivre... Chaque jour, les enfants le racontent sur le répondeur du rendez-vous franceinfo junior, transformé pour l'occasion en émission spéciale "Tous à la maison !" Les enfants peuvent laisser leurs questions sur le Covid-19 et le confinement, leurs conseils pour se changer les idées ou leurs tracas du quotidien au 01 47 79 40 00. 

Du lundi au vendredi, avec le magazine Astrapi, l'équipe du podcast pour enfants "Salut l'info !" leur répond à l'antenne.

————-

 

> Découvrir...

ROBert explique le Coronavirus aux enfants | PLAYMOBIL

Lire la vidéo

  

------

On ne sait pas encore comment le guérir, nous n’avons pas de médicament pour le moment.

La seule solution c’est de respecter des petites consignes très simples :

Restez chez vous.

Le confinement est mis en place pour arrêter la propagation du virus, 

la seule solution efficace est de ne pas sortir !

---------

Aller plus loin...

à lire :

COVID-19 : Comment bien vivre le confinement...

> Coronavirus : comment faire l'école à la maison pendant le confinement ?

 

---

Les conseils d’un astronaute (Jean-François Clervoy) pour vivre le confinement 

Comment (ne pas) réussir son confinement (France Culture)

---------

Télécharger

Document(s) lié(s):

Actualités


Un nouveau labo mobile et deux covid-box au PJGN

Fort de son expérience en projection sur scène de crise tels que le...

la gendarmerie scientifique répond présent pour préserver la santé des Français

La revue "European Journal of Clinical Microbiology & Infectious Diseases (2020)...

Un nouvel écusson pour le SCRCGN

La création en 2015 du service central de renseignement criminel (SCRC) en...