Fenêtres sur crime : L'IRCGN vous ouvre les portes de sa salle "scène de crime"

Le Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale #PJGN est un pôle pluridisciplinaire, unique en Europe, alliant compétences de pointe en matière de renseignement, de criminalistique et de technologies du numérique. 

En son sein, l'Institut de recherche criminelle (IRCGN) représente le laboratoire de pointe de la Gendarmerie Nationale réunissant toutes les activités liées aux sciences forensiques : physique-chimie, ingénierie-numérique, identification humaine et biologie. Ses experts effectuent, à la demande des magistrats, les examens scientifiques et les expertises nécessaires à la conduite des enquêtes judiciaires, tant au laboratoire qu’au plus près de scènes plus ou moins complexes.

Le PJGN est ouvert sur l’extérieur et mène différentes actions :

- formation de son personnel, des spécialistes hautement qualifiés ;

- formation des techniciens en identification criminelle (TIC) travaillant au sein des plateaux criminalistiques départementaux ;

- information des enquêteurs et des magistrats ;

- visite des laboratoires.

Ainsi, des représentants de différentes institutions (nationales ou internationales), étudiants, ont l’opportunité d’approcher au plus près ces domaines très particuliers. Pour répondre de la manière la plus exhaustive possible à ces besoins pédagogiques, scientifiques, mais aussi opérationnels, le PJGN dispose d’un espace approprié.

120 m² dédiés aux traces et aux indices

Créé en 2016, six mois de préparation et d’aménagement ont été nécessaires pour mettre en place ce plateau de 120 m2 accueillant une maison d’habitation reconstituée (cuisine, salle de bain, salon, chambre à coucher...) ainsi qu’une zone extérieure (cabanon de jardin, barbecue...). Des cloisons amovibles complètent le côté réaliste souhaité par les concepteurs. Cet espace est modulable permettant une adaptation des démonstrations requises (simple présentation ou exercices pratiques basés sur différents scénarios). Une mezzanine de 50 m2, surplombant la salle, permet aux visiteurs d’avoir une vue d’ensemble sur les traces, les indices et les techniques de prélèvements qui sont mises en œuvre lors de présentations dynamiques.

Salle "scène de crime" avant son aménagement en 2016
Aménagements et travaux
Vue 3D du projet d'aménagement
"Installation" des traces et indices
"Installation" des traces et indices

  

Supports pédagogiques et multimédias

La salle « scène de crime » est un formidable outil de communication et d’entraînement à la recherche et l’exploitation des traces et indices. Equipée de matériels multimédias : 3 moniteurs de 65 pouces, un système de sonorisation avec microphones, ordinateurs et connexion WiFi, cette salle permet le mise en place d’une véritable médiation scientifique comprenant des présentations et s’inscrivant dans le cadre de la dimension démonstrative des sciences forensiques (visite animée).

Bâti à partir de différents scénarios, l’objectif est d’expliquer les principes et possibilités offertes par les différentes techniques analytiques à un public averti (enquêteurs, magistrats) ou non. Différents supports pédagogiques, adaptés au type d’auditoire et au format de visite, ont ainsi été développés (présentations, vidéos, posters dynamiques…). L’installation de tablettes tactiles devrait compléter ce dispositif le rendant plus interactif.

  

Formations, informations et visites

L’autre fonction de la salle « scène de crime » est d’offrir un espace pouvant accueillir des exercices pratiques, proposant différents cas concrets et retours d’expérience, en étroite collaboration avec les départements criminalistiques de l’IRCGN.

Ainsi, les TIC (techniciens en identification criminelle) pourront parfaire leur formation théorique et pratique d’exploitation d’une scène d’investigation.

La salle « scène de crime » a été également conçue pour donner l’opportunité aux personnels de l’IRCGN de perfectionner leurs méthodes de prélèvement sur site ainsi que les techniques d’analyse.

Quand Dexter s'invite...

Récemment une reconstitution de scène dite sanglante a été organisée par l’unité Investigations-Identification (U2i), le département Anthropologie-Hémato-Morphologie et le Service Central d’Analyses Génétiques afin de tester et de valider le nouvel écouvillon GendSAG (principe dit du Sample and Go) qui permet, avec l’appui d’un nouveau laboratoire d’analyses mobile et projetable (le LabADN), de traiter rapidement une grande quantité d’échantillons ADN.

Analyse ADN en direct sur le site à l'aide du LabADN

   

Utilisation du laser scanner 3D

A cette occasion un test de numérisation 3D a pu également être réalisé par le Groupe « état des lieux » du département Signal-Image-Parole.

  

Pour en savoir plus sur cette technique, vous pouvez suivre le lien suivant qui vous guidera jusqu'à l'article correspondant.

http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/ircgn/L-expertise-decodee/Sciences-Numeriques/Fixation-de-scene-de-crime-ou-d-accident-par-moyens-speciaux

   

Des possibilités multiples : un exercice pratique mis en œuvre au sein de la salle "scène de crime"

Dernièrement, la salle scène de crime a été le théâtre d’un exercice d’évolution des techniciens en zone contaminée avec le concours de la cellule nationale NRBC de la Gendarmerie (Nucléaire, Radiologique, Bactériologique, Chimique). Ce type d’entraînement a pour vocation d’habituer ces spécialistes à travailler dans des conditions très dégradées et à rester malgré tout le plus efficace possible.

  

La salle ouvre ses portes

La salle « scène de crime » devrait accueillir très prochainement beaucoup de visiteurs extérieurs (autorités, enquêteurs, magistrats, auditeurs de l’école nationale de la magistrature, étudiants…). Ces visites leur permettront de parcourir les techniques et savoirs-faire de l’IRCGN, de s’attarder sur une discipline, ou encore de participer à une activité interactive avec des mises en situation et scénarios impliquant un maximum de départements, signe du caractère pluridisciplinaire du laboratoire.

En juin 2016, les enseignants du projet "Les Experts à l'école" ont ainsi pu découvrir cette salle en avant première.

Qu'est ce que le projet "Les Experts à l'école" ? Pour avoir plus de détails, suivez le lien : http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/ircgn/Liens-utiles/Outils-Pedagogiques/Le-projet-Experts-a-l-ecole

       

Intégralement modulable, cette « fenêtre sur crime » peut être rapidement démantelée, pour ne laisser aucune trace...

Actualités


Un nouveau labo mobile et deux covid-box au PJGN

Fort de son expérience en projection sur scène de crise tels que le...

la gendarmerie scientifique répond présent pour préserver la santé des Français

La revue "European Journal of Clinical Microbiology & Infectious Diseases (2020)...

Un nouvel écusson pour le SCRCGN

La création en 2015 du service central de renseignement criminel (SCRC) en...