Affaire Laëtitia Perrais - La recherche des microtraces

En 2011, le corps sans vie de Laetitia Perrais était retrouvé en Loire-Atlantique, lardé de 44 coups de couteau et le corps démembré. Cette affaire a nécessité des moyens humains considérables pour sa résolution, et notamment le concours de plusieurs acteurs de la chaîne criminalistique.

La revue bi-mensuelle du Ministère de l'Intérieur, le magazine Civique, vous retrace cette affaire en suivant chacun des acteurs prépondérants dans la résolution de l'enquête.

Tout au long de ce cinquième chapitre, vous pourrez découvrir l'analyse des microtraces.

Les microtraces sont de trois types : les traces de transfert (éléments pileux, éclats de verre, terre, fibres,…), les résidus de tirs et les traces manufacturées (c'est à dire les traces laissées par un outil sur un support).

L'analyse de toutes ces traces s'effectue au département « MicroAnalyse » de l'Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale.

En plus des experts en morphoanalyse de traces de sang, en anthropologie et en incendie, un expert en microtraces s’est également déplacé au domicile du suspect.

D'après le "principe d'échange de Locard", selon lequel, lors d'un crime, l'auteur laisse inévitablement des traces de sa présence sur les lieux et repart, sans le savoir, avec des éléments présents sur la scène de crime, nos experts espéraient retrouver des traces de Laëtitia Perrais chez Tony Meilhon.

Pour connaître les éléments qui ont été retrouvés chez le suspect et ce qu'ils ont permis d'apporter à l'enquête, nous vous proposons de télécharger le document PDF disponible à la fin de cet article.

L'analyse des traces recueillies sur une scène de crime est au cœur d'un projet européen qui a pour but de faciliter leur analyse. Ce projet se nomme SHUTTLE pour Scientific High-throughput and Unified Toolkit for Trace analysis by forensic Laboratories in Europe, et l'IRCGN en est un des acteurs majeurs. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter cette rubrique ; vous y trouverez plusieurs articles sur le sujet.

Actualités


Un nouveau labo mobile et deux covid-box au PJGN

Fort de son expérience en projection sur scène de crise tels que le...

la gendarmerie scientifique répond présent pour préserver la santé des Français

La revue "European Journal of Clinical Microbiology & Infectious Diseases (2020)...

Un nouvel écusson pour le SCRCGN

La création en 2015 du service central de renseignement criminel (SCRC) en...